/auto/finance
Navigation

L’antirouille, encore pertinent en 2019?

voiture avec de la rouille
Pascal Huot - stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

Alors que la saison de l’antirouille approche à grands pas, Antoine Joubert et Germain Goyer ont reçu George Iny, de l’Association pour la protection des automobilistes (APA), à l’émission Le Guide de l’auto, diffusée sur QUB radio.

 

À LIRE AUSSI: Qu’est-ce qu’une voiture survivante?

À LIRE AUSSI: Balado: les vacances d’Antoine Joubert

 

«À l’huile ou à la graisse?» est une question récurrente lorsque le sujet de l’antirouille est abordé. Avant même qu’on ait eu le temps de lui poser la question, M. Iny a affirmé qu’il privilégie la graisse. «Quand c’est bien appliqué, c’est le produit le plus résistant, a-t-il précisé. Elle ne va pas dégoutter comme l’huile.» 

Au cours de l’entrevue, les volets suivants ont également été abordés: le moment optimal pour l’application de l’antirouille, l’efficacité de l’antirouille électronique et ce qu’il advient de la garantie du constructeur à la suite de l’application par une entreprise tierce. 

Durant cette émission, il a aussi notamment été question de l’abandon de la Fiat 500 en Amérique du Nord et des impressions de conduite des Honda Civic, Dodge Challenger Redeye et Acura NSX. Antoine et Germain ont conclu l’émission en répondant aux questions du public. 

Ne manquez pas Le Guide de l’auto, à 10h, sur QUB Radio, tous les samedis matins. 

Brèves

 

 

 

Le Guide de l'auto, c'est la référence #1 en matière d'automobile au Québec depuis plus de 50 ans.

Pour tout savoir sur le monde de l'automobile, rendez-vous sur notre site web.

Vous pouvez nous suivre sur Facebook et Instagram et Twitter

Pour ne rien manquer des dernières nouvelles, vous pouvez aussi vous abonner à notre infolettre.