/sports/hockey/canadien
Navigation

Pleins feux sur la relève du CH

Coup d'oeil sur cet article

Marc Bergevin a toujours un grand sourire quand il parle des espoirs de l’organisation. Le directeur général du Canadien mise sur la jeunesse pour construire son équipe.

Au tournoi de golf du CH lundi, Bergevin a mentionné que cinq ou six recrues peuvent cogner à la porte du grand club. Ryan Poehling et Nick Suzuki sont clairement les deux chefs de file.

Claude Julien, quant à lui, a dit qu’il n’aurait aucun problème à compter sur trois attaquants de 20 ans ou moins dans sa formation. À 19 ans, Jesperi Kotkaniemi restera le plus jeune joueur à l’intérieur du vestiaire, mais il pourrait avoir deux coéquipiers de 20 ans en Poehling et Suzuki. Il n’y a toutefois aucune promesse pour les deux choix de premier tour en 2017. Ils devront gagner leur place à Montréal.

57 joueurs au camp

Le CH a terminé son tournoi des recrues en affrontant les joueurs étoiles universitaires du Québec. Après des revers contre les espoirs des Sénateurs d’Ottawa et des Jets de Winnipeg, le Tricolore l’a emporté 7 à 3.

Poehling, Suzuki, Jake Evans, Josh Brook, Gianni Fairbrother et Cayden Primeau n’étaient pas en uniforme dans cette rencontre.

Quelques heures après la conclusion de ce match, le Canadien a confirmé la liste des joueurs invités à son camp. Au total, 57 joueurs y participeront, soit 33 attaquants, 18 défenseurs et 6 gardiens.

Le Tricolore a retourné six joueurs dans les rangs juniors : Cole Fonstad (Prince Albert), Rafaël Harvey-Pinard (Chicoutimi), Cameron Hillis (Guelph), Samuel Houde (Chicoutimi), Jacob LeGuerrier (Sault Ste. Marie) et Allan McShane (Oshawa).

Ils ont une chance réelle

Ryan Poehling

Photo Martin Chevalier

Poehling jouera à Montréal tôt ou tard. Pour décrocher un poste dès le premier match de l’année, l’Américain devra déloger Nate Thompson du poste de quatrième centre. Le débat restera toutefois à savoir s’il ne serait pas préférable pour lui de jouer avec le Rocket de Laval. Mais il est le type de centre qui tombe dans les cordes de Claude Julien en raison de son intelligence autant sur le plan offensif que défensif.


Nick Suzuki

Photo Martin Chevalier

Au camp des recrues à Belleville, Suzuki a joué majoritairement à l’aile droite. Marc Bergevin a aussi mentionné qu’il l’imagine plus à cette position dans la LNH qu’au centre. L’ancien choix de premier tour des Golden Knights de Vegas aura probablement sa chance aux côtés de Max Domi et de Jonathan Drouin et il obtiendra du temps de jeu en supériorité numérique dans les matchs préparatoires. Ce sera à lui de saisir sa chance et d’être plus convaincant qu’au camp des recrues.

Ils devront connaître un immense camp

Jake Evans

Photo Martin Chevalier

Evans n’est pas le plus spectaculaire, mais il reste très efficace. Il a connu un bon tournoi des recrues à Belleville. S’il atteint la LNH, il le fera dans un rôle limité, probablement au sein d’un quatrième trio. Âgé de 23 ans, le choix de 7e tour en 2014 sera un élément clé du Rocket de Laval cette saison.


Josh Brook

Photo Martin Chevalier

Brook a du talent. Il a amassé 75 points l’an dernier avec les Warriors de Moose Jaw et il a représenté le Canada au Championnat du monde junior. Mais à 20 ans, il est encore un très jeune défenseur. Il gagnera en confiance sous la gouverne de Joël Bouchard chez le Rocket. Il a déçu au tournoi des recrues face aux espoirs des Sénateurs et des Jets.


Cale Fleury

Photo Martin Chevalier

Joël Bouchard a eu de très bons mots au sujet de Fleury, un défenseur qu’il décrit comme robuste et mobile. À l’image de Brook, il aura besoin de temps avant d’obtenir un poste dans la grande ligue. Mais il pourrait recevoir des rappels cette saison.

Ils ont gagné des points

Rafaël Harvey-Pinard

Photo Martin Chevalier

La comparaison avec Brendan Gallagher revient souvent quand on parle de Rafaël Harvey-Pinard. Il a du chien et il n’arrête jamais de travailler. Joël Bouchard n’a eu que des éloges à son endroit tout au long du week-end, à Belleville. Malgré tout, il n’a pas reçu d’invitation au camp du CH et il retournera comme joueur de 20 ans avec les Saguenéens de Chicoutimi. Pour un choix de 7e tour, il s’agit d’une très bonne sélection.


Gianni Fairbrother

Photo Martin Chevalier

Fairbrother a très bien joué lors des deux rencontres à Belleville. Le défenseur des Silvertips d’Everett est bon pour relancer l’attaque et il ne craint pas le jeu physique. Il n’a toutefois pas affronté l’équipe regroupant des joueurs des universités Concordia, McGill et de Trois-Rivières mardi en raison d’une blessure. L’une des révélations du tournoi des recrues. Au repêchage, Timmins avait vanté son intensité et ses habiletés. Fairbrother ne l’a pas fait mentir.


Alexandre Alain

Photo Martin Chevalier

« Il a amélioré sa rapidité », a noté Joël Bouchard. Au tournoi des recrues, Alain a été l’un des bons attaquants du CH. Il est très combatif et solide en fond de territoire. Il gagne souvent ses bagarres le long des rampes.


Cayden Primeau

Photo Martin Chevalier

Le gardien a obtenu deux départs face aux jeunes loups des Sénateurs et des Jets. On a rapidement remarqué son assurance et son calme. Un très beau potentiel.

Il devra être patient

Otto Leskinen

Photo Martin Chevalier

Leskinen n’est pas le plus bavard en anglais, mais il a confié une note intéressante. Avant le tournoi des recrues, le Finlandais avait joué seulement cinq ou six rencontres sur des patinoires aux dimensions de la LNH. Il aura donc besoin d’une bonne période d’adaptation. On attendra au camp avant de juger de son talent.

Ils ont été invisibles

Allan McShane

Photo Martin Chevalier

McShane a récolté 69 points en 62 matchs avec les Generals d’Oshawa. Il a déçu au tournoi des recrues par son manque de combativité. Il n’a pratiquement rien créé en attaque. On comprend le CH de ne pas l’avoir invité à son camp.


Cole Fonstad

Photo Martin Chevalier

On pourrait écrire les mêmes mots que pour McShane. Un bon attaquant dans la Ligue de l’Ouest, mais très frêle à ses trois rencontres au cours des derniers jours. Il ne fait pas partie des 57 joueurs invités au camp.


Samuel Houde

Photo Martin Chevalier

Houde retournera avec les Saguenéens de Chicoutimi pour une quatrième année. S’il désire faire le saut chez les professionnels l’an prochain, il devra ajouter plusieurs éléments à son jeu. Il ne participera pas au camp du Tricolore.


Cameron Hillis

Photo Martin Chevalier

Hillis a été ralenti par de nombreuses blessures l’an dernier avec le Storm de Guelph. Il sera le capitaine de cette équipe cette saison. Au tournoi des recrues, l’Ontarien a été beaucoup trop discret, ce qui l’a privé d’une invitation au camp du Canadien.