/24m
Navigation

Retour en classe pour les étudiants de l'UQAM

UQAM
Photo d'archives Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Les milliers d’étudiants de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) qui étaient en grève retournent graduellement en classe à la suite d’une rentrée scolaire retardée pour appuyer les employés de soutien, qui sont toujours en débrayage.

La grève entamée la semaine dernière par les employés de soutien de l’UQAM a été reconduite pour au moins dix jours lundi par les membres du syndicat (SEUQAM), qui ont voté à 73% en faveur de la grève.

Des milliers d’étudiants de l’université, membres d’associations ayant voté en faveur d’un mandat de grève en soutien aux employés, ne s’étaient pas présentés à leurs cours la semaine dernière.

Les étudiants ont depuis repris la direction des classes, puisque les mandats de grève des différentes associations étudiantes votés en assemblées générales étaient échus, malgré les lignes de piquetage formées par des employés de soutien mardi aux différentes entrées de l’université.

Les membres de l’Association facultaire étudiante des sciences humaines (AFESH) ont été les derniers à reprendre les cours. Ils ont tenu une assemblée générale mardi afin de voter la possibilité de reconduire la grève de soutien, mais les membres ont voté en défaveur. Les cours en soirée ont donc eu lieu.

L’AFESH sera toutefois en grève jeudi afin d’afficher son soutien à la manifestation intersyndicale organisée par le SEUQAM.

L’AFESH ainsi que l’Association des étudiantes et étudiants de la Faculté des sciences de l’éducation (ADEESE) et l’Association facultaire étudiante des langues et communications (AFELC) avaient débrayé la semaine dernière.

La convention collective des employés de soutien de l’UQAM est échue depuis le 31 mai 2017, et les deux parties n’arrivent pas à s’entendre, notamment sur la question des salaires.