/24m/city
Navigation

Une élue d’Ensemble Montréal candidate aux élections pour le PLC

GEN-l’opposition présente sa « Charte des chantiers »
Photo d'archives, Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – La conseillère municipale Patricia Lattanzio représentera le Parti libéral du Canada dans la circonscription de Saint-Léonard–Saint-Michel lors de l’élection fédérale du 21 octobre prochain.

L’élue d’Ensemble Montréal, avocate de formation, représente le district de Saint-Léonard Est depuis 2015. Mme Lattanzio est aussi commissaire à la Commission scolaire English-Montréal. 

La candidature de l’imam Hassan Guillet, qui avait remporté l’investiture, a été révoquée par les libéraux en raison de propos jugés antisémites. 

Une victoire de Mme Lattanzio se traduirait par la perte d’un autre élu d’Ensemble Montréal. 

Au printemps dernier, la présidente du conseil municipal, Cathy Wong, avait annoncé qu’elle siégerait comme indépendante. En début d’année, la conseillère Marie-Josée Parent avait rejoint les rangs de Projet Montréal. 

Jean-François Parenteau et Hadrien Parizeau siègent comme indépendants depuis leur entrée au comité exécutif. Giovanni Rapana, désormais indépendant, avait quitté son parti. 

Chantal Rouleau, actuelle ministre responsable de la Métropole, a rejoint l’équipe de François Legault. 

«Lorsqu’il y a de nos élus qui sont sollicités pour se présenter dans d’autres paliers de gouvernements, ça démontre la qualité de nos élus, ça montre qu’il y a un intérêt [pour] des personnes qui connaissent le terrain, leur communauté», a commenté mardi Lionel Perez, chef d’Ensemble Montréal.