/entertainment/shows
Navigation

«Hors les murs» de la Place des Arts: un immense plancher de danse sur l'Esplanade

«Hors les murs» de la Place des Arts: un immense plancher de danse sur l'Esplanade
Dominick Gravel/Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Théâtre de grands spectacles en salle, la Place des Arts (PDA) sort le nez dehors. Jusqu'à la fin du mois de septembre, l'Esplanade sera animée plusieurs midis et soirs par des manifestations artistiques participatives et gratuites.

Pour bâtir sa nouveauté «Hors les murs», la PDA a programmé des soirées dansantes, des midis chantés et dansés ainsi que des fêtes destinées à la famille, le tout à l'extérieur. Différents styles et multiples approches sont au menu: swing, country, Bollywood, danses latines, gospel, etc.

«Hors les murs» de la Place des Arts: un immense plancher de danse sur l'Esplanade
Dominick Gravel/Agence QMI

Diversité

Concoctée pendant plusieurs mois, l'offre de «Hors les murs» a été «élaborée en collaboration avec les artistes de la métropole pour créer des activités pour tous les goûts, mais qui reflétaient aussi la richesse et la diversité de la population montréalaise», a précisé mercredi Clothilde Cardinal, directrice de la programmation de la PDA.

Les trois prochains dimanches, des initiatives ont été développées pour la famille. Il sera entre autres possible d'apprécier le mélange des arts circassiens et de la danse le 29 septembre, lors d'une rencontre entre l'École nationale de cirque et le Ballet Raices de Colombia.

Du mardi au vendredi, sur l'heure du dîner, ce sera plutôt l'occasion d'apprendre les mouvements de la danse indienne bhangra et les techniques du chant choral gospel.

«Hors les murs» de la Place des Arts: un immense plancher de danse sur l'Esplanade
Dominick Gravel/Agence QMI

Objectif: bouger

Les vendredis et les samedis à la belle étoile seront réservés à six soirées thématiques durant lesquelles se tiendra chaque fois un atelier de danse d'une heure, avant l'ouverture d'un grand plancher afin de se déhancher au son de la musique d'un groupe en prestation.

Parmi les rendez-vous entraînants, il y aura celui consacré aux danses latines, le 21 septembre, avec les chorégraphes Uriel Arreguin et Gildo Galena, qui seront joints la chanteuse Mamselle Ruiz.

Le temps de cette soirée, Uriel Arreguin souhaite plus que montrer aux gens comment effectuer différents pas; il veut les faire bouger. Pour ce faire, il a créé un mélange de plusieurs styles comme le merengue, la salsa, la samba et le flamenco.

Cet amalgame ne devrait en aucun cas rebuter les non-initiés. «Ce n'est pas toujours nécessaire de savoir ce qu'on fait... Il faut le faire, a précisé celui qui s'est fait connaître sur le plateau de la défunte compétition de danse "Le match des étoiles". Tu entends la musique, tu sens le tempo et tu danses. Le plus important, c'est de faire les mouvements et de danser.»

Et le chorégraphe lance naturellement l'invitation à tous. «Si tu as tes deux pieds et que tu es capable de marcher, tu es capable de danser», a-t-il assuré.

Toutes les infos concernant les activités de «Hors les murs» prévues jusqu'au 29 septembre se trouvent au placedesarts.com/horslesmurs. Déjà, une deuxième édition a été annoncée pour mai 2020.

«Hors les murs» de la Place des Arts: un immense plancher de danse sur l'Esplanade
Dominick Gravel/Agence QMI