/sports/hockey/canadien
Navigation

La nouvelle mission de Rafaël Harvey-Pinard

La nouvelle mission de Rafaël Harvey-Pinard
Photo Agence QMI, Martin Chevalier

Coup d'oeil sur cet article

Rafaël Harvey-Pinard était évidemment déçu lorsqu’il a appris qu’il était retranché du camp du Canadien de Montréal, mardi. L’attaquant québécois reste néanmoins positif et enthousiaste en vue de la saison qui l’attend avec les Saguenéens de Chicoutimi.

«C’est sûr que n’importe quel joueur veut se rendre jusqu’au camp principal, mais je peux tout de même retirer du positif de mon expérience là-bas, a-t-il dit, mercredi, à TVA Sports. J’ai connu trois bons matchs et je suis maintenant prêt à connaître une grosse saison à Chicoutimi.»

Le Québécois de 20 ans a rencontré des membres de la direction après le camp et ceux-ci ont été clairs à son endroit.

«J’ai parlé avec Joël Bouchard, Trevor Timmins et Francis Bouillon, a-t-il expliqué. Ils m’ont dit beaucoup de choses positives. Ils ont aimé mon camp. Ils m’ont ensuite dit pourquoi je retournais dans le junior.»

«Ils veulent que j’aille plus de temps de jeu et que je puisse me développer. On va avoir une très grosse équipe avec les Saguenéens et on aura la chance d’aller jusqu’au bout. Ce sera de l’expérience supplémentaire pour moi.»

Lors des matchs qu’il a disputés, Harvey-Pinard a joué aux côtés de Ryan Poehling et de Nick Suzuki.

«C’était une belle marque de confiance, a-t-il admis. C’était une très belle opportunité de jouer avec deux gars avec un talent incroyable comme ça. En embarquant sur la patinoire, je me suis dit que je devais jouer comme si c’était n’importe qui d’autre et simplement donner mon 100%. Tout a bien été et on a même développé une petite chimie.»

Un mentor pour Hendrix Lapierre

À Chicoutimi, Harvey-Pinard sera le capitaine de la formation. Il aura donc aussi un rôle de mentor à jouer auprès de jeunes joueurs comme Hendrix Lapierre, qui pourrait être sélectionné dans le top 10 lors du prochain repêchage de la Ligue nationale de hockey.

«Je vais pouvoir lui parler de ce que j’ai vécu lors de mes trois dernières années dans le junior, a-t-il indiqué. Je vais pouvoir lui montrer comment gagner.»

«C’est un gros repêchage qui s’en vient pour lui, mais ce sera important de lui rappeler de rester dans le moment présent et de ne pas voir trop loin. Il y a une saison à jouer avant de vivre ce beau moment.»