/qubradio
Navigation

Le nouveau Monopoly «féministe» est-il sexiste?

Le nouveau Monopoly «féministe» est-il sexiste?

Coup d'oeil sur cet article

La nouvelle version «féministe» du jeu Monopoly fait beaucoup jaser.  

Dans cette nouvelle édition du mythique jeu, les joueuses féminines se voient octroyer plus d’argent que les joueurs masculins. L’homme d’affaires à moustache et chapeau haut de forme qui était la mascotte du jeu a pour sa part été remplacé par sa nièce.  

Ce nouveau Monopoly est-il sexiste? C’est la question que s’est posée mercredi l’animatrice de QUB radio Sophie Durocher.  

«Oui, et je pense que c’est exactement pourquoi Monopoly a fait ça», a lancé la chroniqueuse et militante féministe Judith Lussier à l’émission On n’est pas obligé d’être d’accord.   

Selon elle, avec cette nouvelle mouture du jeu, on a souhaité sensibiliser les joueurs au sexisme dont les femmes sont victimes «dans la vraie vie», elles «qui gagnent de manière systémique moins [d’argent] que les hommes».  

«La situation dans la vraie vie est truquée, a insisté la chroniqueuse féministe. Les femmes gagnent moins d’argent que les hommes.»  

«Donc, dans la vraie vie, c’est ultra-injuste, et je pense que c’est important d’entamer cette discussion-là», a soutenu Mme Lussier.  

 

RÉÉCOUTEZ l’échange complet entre Judith Lussier et Sophie Durocher:  

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions