/qubradio
Navigation

Caroline St-Hilaire croit que Maka Kotto n’a pas assez brillé au sein du mouvement souverainiste

Caroline St-Hilaire croit que Maka Kotto n’a pas assez brillé au sein du mouvement souverainiste
Photo Chantal Poirier

Coup d'oeil sur cet article

L’ex-mairesse de Longueuil Caroline St-Hilaire reproche au mouvement souverainiste de ne pas avoir suffisamment mis en avant son mari, Maka Kotto, lorsqu’il a été député du Bloc québécois et du Parti québécois.  

«Ni le Bloc québécois, ni le Parti québécois, ni le mouvement souverainiste – et, moi, c’est ce qui m’a enragée de tout ce mouvement – ne s’est servi de Maka Kotto», s’est désolée Caroline St-Hilaire, qui a aussi été députée du Bloc, dans le plus récent épisode du balado de QUB radio Devine qui vient souper?.  

  

  

Caroline St-Hilaire, aujourd’hui analyste politique, a soutenu avoir «toujours crié au scandale» en constatant que Maka Kotto n’était jamais mis à l’avant-scène des formations politiques auxquelles il appartenait. «J’ai toujours été tellement en colère», a-t-elle lancé.  

«C’est le plus beau symbole d’intégration, a-t-elle insisté à la table de Sophie Durocher et Richard Martineau, chez qui elle était invitée aux côtés de Maka Kotto. Et c’est un beau modèle au niveau de l’éducation et au niveau de la culture.»  

  

Maka Kotto et Caroline St-Hilaire
Maka Kotto et Caroline St-Hilaire

  

Décrivant son mari comme un politicien «loyal» qui est là pour «servir», Caroline St-Hilaire est persuadée que les libéraux en auraient fait «une star» pour «aller chercher le vote des immigrants».  

«Ils auraient très bien compris que [Maka Kotto], c’est une carte extraordinaire», a-t-elle ajouté.  

   

  • ÉCOUTEZ l'épisode complet du balado Devine qui vient souper?:   

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions