/misc
Navigation

Gilles Duceppe raconte la fois où le chauffeur de sa caravane bloquiste était d’allégeance libérale

Gilles Duceppe raconte la fois où le chauffeur de sa caravane bloquiste était d’allégeance libérale
PHOTO STEVE MADDEN

Coup d'oeil sur cet article

En ce début de campagne électorale, l’ex-chef du Bloc québécois Gilles Duceppe s’est remémoré une anecdote qui avait fait beaucoup parler lors de l’élection de 1997: l’un de leurs chauffeurs d’autobus s’était volontairement trompé de chemin, parce qu’il était un militant libéral.

«Le chauffeur de l’autobus était un militant libéral. On l’a appris par la suite. Il a perdu sa route avec les journalistes. Au lieu de les amener au centre-ville, il les a amenés à Blue Bonnets. Ce n’était pas une erreur. C’était pour nous mettre dans le trouble», s’est-il rappelé, en entrevue jeudi à l’émission Franchement dit, sur QUB radio.

  • ÉCOUTEZ la chronique complète de Gilles Duceppe à QUB radio:

Il avait d’ailleurs appelé la compagnie d’autobus pour se plaindre.

«J’ai dit: “Écoutez, vous allez changer de chauffeur. Je ne veux pas faire perdre sa job à ce gars-là. Il a une famille. [...] Ce n’est pas comique, il nous joue dans le dos.”», a-t-il expliqué au micro de Jonathan Trudeau.

L’ex-politicien affirme aujourd’hui ne plus en vouloir à ce chauffeur.

«Je le dis maintenant parce que ça fait longtemps et puis je n’ai pas le nom de la personne», a ajouté M. Duceppe.