/entertainment/music
Navigation

Tournée mondiale de Céline Dion: le compte à rebours est bien commencé

Elle peaufine son spectacle «Courage» au Centre Vidéotron

Coup d'oeil sur cet article

À une semaine du début de la tournée mondiale Courage, Céline Dion répète maintenant tous les jours à Québec. Rencontrés mercredi au Centre Vidéotron, le directeur musical Scott Price et la choriste Élise Duguay parlaient avec fébrilité d’un spectacle «grandiose» et «soigné»... presque prêt. 

Choriste pour Céline Dion depuis 1994, Élise Duguay s’est montrée visiblement excitée par l’envergure de la production. Elle a confié qu’elle n’avait pas vu une telle scène depuis la tournée Taking Chances en 2008. 

Scott Price (photo) et Élise Duguay ont rencontré quelques médias, mercredi, au Centre Vidéotron.
Photo Jean-François Desgagnés
Scott Price (photo) et Élise Duguay ont rencontré quelques médias, mercredi, au Centre Vidéotron.

«C’est vraiment plus gros que ce qu’on a fait depuis quelques années, a-t-elle commenté, quelques heures avant la toute première répétition générale du spectacle, qui devait se dérouler mercredi soir. Il y a beaucoup, beaucoup de choses qu’on n’a jamais faites.» 

Même si la structure du spectacle Courage est bien établie, rien n’est coulé dans le béton. À quelques jours de la grande première, les plans changent encore au gré des idées de dernière minute de la chanteuse. 

Élise Duguay
Photo Jean-François Desgagnés
Élise Duguay

«Céline a toujours de nouvelles idées, laisse tomber Scott Price. Elle est encore arrivée hier soir avec une idée de nouvelle chanson à inclure dans un medley. Elle est dans un mode très créatif en ce moment. [...] C’est le fun pour nous. On la sent effervescente.» 

Arrangements 

Celui qui est directeur musical de Céline Dion depuis 2015 travaille sur de nouveaux arrangements depuis mars. Un des grands défis est de ne pas dénaturer les pièces que les gens aiment, et de leur donner en même temps un souffle nouveau. 

Une nouvelle section de cordes et de cuivres donnera de l’ampleur à une quarantaine de succès de la chanteuse, autant en français qu’en anglais. «On introduit ces éléments-là dans des chansons où il n’y en avait peut-être pas avant», explique Scott Price. 

«Il y a beaucoup de chansons que tu peux dépouiller un peu, et par la puissance du texte et la mélodie, ça va bien passer, dit-il. Mais il faut tenir compte du fait qu’on est dans de grands arénas devant 15 000 personnes, on n’est pas intime.» 

Redécouvrir le répertoire 

Tout le monde s’est impliqué dans la sélection des chansons, dont plusieurs ont été dépoussiérées, révèle Scott Price. «On a eu des meetings qui duraient jusqu’à trois heures du matin. Parfois, elle dit : “on va écouter toutes mes chansons”! Et on redécouvre des petits bijoux.» 

Élise Duguay, qui retrouvera aux voix ses complices Barnev Valsaint et Dawn Cumberbatch, confie qu’elle n’est pas «tannée», après 25 ans, de revisiter le répertoire de Céline. 

«Ce sont toutes des chansons qu’on connaît. Les gens vont se sentir privilégiés. [...] Mais non, je ne suis pas tannée de chanter The Power Of Love. Ça chante, ça crie, j’ai des frissons juste à vous en parler. Ce n’est pas routinier du tout.»  

► Céline Dion sera au Centre Vidéotron du 18 au 21 septembre, ainsi qu’au Centre Bell du 26 septembre au 5 octobre.