/entertainment/shows
Navigation

Summersault 2019: Our Lady Peace, Live et Bush toujours rockeurs

Summersault 2019: Our Lady Peace, Live et Bush toujours rockeurs
Photo AGENCE QMI, TOMA ICZKOVITS

Coup d'oeil sur cet article

Les 6590 spectateurs ont sûrement eu l’impression de mettre un pied dans les années 90 au Centre Bell, jeudi, à l’occasion de la mini-tournée canadienne de Summersault. Plus de 20 ans après avoir fondé le festival, Our Lady Peace a eu envie de le relancer en force avec DJ Human Kebab, Dear Rouge, Bush et Live.

Après une annulation du spectacle prévu au Centre Vidéotron le 1er septembre, Summersault était bel et bien au rendez-vous à Montréal. Quand on pense que la première édition du festival est passée par Québec en 1998, pas étonnant que la foule alors composée d’adolescents en quête de rock ait depuis pris des airs de trentenaires en mode nostalgie.

Summersault 2019: Our Lady Peace, Live et Bush toujours rockeurs
Photo AGENCE QMI, TOMA ICZKOVITS

Si nécessaire, la prestation de DJ Human Kebab a prouvé que l’enthousiasme du public, encore peu fourni à 17 h 30, n’avait pas pris une ride. Le duo Dear Rouge, qui ne s’est pas laissé décourager par le peu d’affluence, est ensuite venu briser le party de gars grâce à la fougue et à la voix assurée de Danielle McTaggart. Efficace!

Summersault 2019: Our Lady Peace, Live et Bush toujours rockeurs
Photo AGENCE QMI, TOMA ICZKOVITS

 Trois en trois!

Vers 18 h 45, les premières notes de Machinehead ont résonné dans un Centre Bell de plus en plus garni. Devant des projections vidéo, Bush a entonné avec vigueur la pièce de son célèbre premier album Sixteen Stone, qui fêtera bientôt son 25e anniversaire.

Summersault 2019: Our Lady Peace, Live et Bush toujours rockeurs
Photo AGENCE QMI, TOMA ICZKOVITS

Entre les succès This is War, Everything Zen et Glycerine, Gavin Rossdale a lancé un à-propos «Comment est le futur pour vous?». L’énergique chanteur de Bush, qui a récemment annoncé que le nouvel album The Mind Plays Tricks On You est en route pour 2020, s’est même précipité dans la foule proche de l’hystérie pour pousser quelques notes. Chapeau! 

Summersault 2019: Our Lady Peace, Live et Bush toujours rockeurs
Photo AGENCE QMI, TOMA ICZKOVITS

Le public était plus que bien réchauffé pour Live, qui n’a malheureusement pas su tenir le rythme effréné de Bush. «On vient de fêter les 25 ans de Throwing Cooper!», a indiqué avec joie Ed Kowalczyk, avant de chanter une des chansons de l’album, Shit Towne. Après The Beauty Of Gray, Lightning Crashes et autres souvenirs, le chanteur s’est exclamé: «Je sais que c’est jour d’école demain, mais peu importe!», donnant de solides airs de déjà vu au spectacle qui versait déjà dans la nostalgie.

Summersault 2019: Our Lady Peace, Live et Bush toujours rockeurs
Photo AGENCE QMI, TOMA ICZKOVITS

Au moment d’écrire ces lignes, Our Lady Peace venait tout juste d’investir la scène en entonnant Superman’s Dead de son opus culte datant de 1997, Clumsy. Malgré quelques problèmes de son, le groupe torontois qui a lancé l’album Somethingness en 2018, a pu confirmer dès les premières notes que l’amour de ses admirateurs est toujours aussi d’actualité.

Après son passage à Moncton et à Montréal, Summersault s’arrêtera au Lansdowne Park d’Ottawa le 13 septembre et au Budweiser Stage de Toronto le 15 septembre.