/misc
Navigation

Trudeau promet de faciliter l’achat d’une première propriété

Trudeau promet de faciliter l’achat d’une première propriété
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

VICTORIA - Le premier ministre Justin Trudeau promet d’élargir la portée de l’Incitatif à l’achat d’une première propriété dans certaines régions s’il est reporté au pouvoir le 21 octobre.

«Aujourd’hui, nous annonçons une autre étape importante pour aider les Canadiens à devenir propriétaires», a dit le chef libéral lors de son passage à Victoria, la capitale de la Colombie-Britannique.

Les critères d’admissibilité à l’incitatif mis de l’avant dans le plus récent budget du gouvernement Trudeau seront élargis dans certains grands centres canadiens, a promis le premier ministre qui sollicite un deuxième mandat.

Ainsi, le montant d’admissibilité pour les Canadiens désirant acheter leur première maison dans les régions du grand Toronto, de Vancouver et de Victoria passerait à 789 000$.

L’incitatif permet déjà aux Canadiens partout au pays de bénéficier d’une réduction du prix d’achat de leur première propriété pouvant atteindre 10%.

Les régions visées par la promesse de M. Trudeau sont particulièrement touchées par le gonflement des coûts de propriété en raison de la forte spéculation étrangère.

Les libéraux s’engagent à s’attaquer à ce problème qui fait augmenter le prix des maisons. Pour ce faire, on propose de mettre en place «une taxe nationale uniforme sur les logements inoccupés et sur la spéculation immobilière pour les non-résidents, non-Canadiens».