/24m/city
Navigation

Écocentres: un contrat 81 % plus cher que les estimations de la Ville

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Un contrat qui sera accordé pour des services de transport afin de desservir cinq écocentres de Montréal va coûter 81 % plus cher que prévu. Les fonctionnaires municipaux prévoyaient devoir débourser 5,1 millions $, mais la facture s’élèvera plutôt à 9,2 millions $.

L’entreprise Excavations Vidolo a remporté, à la suite d’un appel d’offres, le contrat pour la fourniture et le transport de matières par conteneur aux écocentres Acadie, Côte-des-Neiges, Petite-Patrie, Rivière-des-Prairies et Saint-Michel. Il est valide pour 35 mois.

L’entreprise était le seul soumissionnaire pour quatre des écocentres. En juillet dernier, le Service d’approvisionnement de la Ville de Montréal a rencontré le vice-président de l’entreprise, Marco Viviani, pour qu’il révise ses prix. La nouvelle soumission offrait une réduction de 51 616 $, soit 0,55 % du montant antérieur.

Le montant demeurait «81 % plus élevé que l’estimé des professionnels», d’après des documents approuvés mercredi dernier par le comité exécutif de la Ville de Montréal.

Attente et trafic

Cette différence s’explique par plusieurs facteurs, dont «les délais d'attente très longs aux centres de traitement et les aléas du trafic accentués par les nombreux chantiers dans le réseau de l'agglomération», selon le document.

La difficulté à recruter et à conserver des chauffeurs, ainsi qu’une hausse du prix des équipements et du carburant sont aussi évoquées. Une augmentation du coût des assurances compte parmi les raisons données pour expliquer la facture plus salée.