/sports/others
Navigation

Hugo Houle : louanges et éloges chez Astana

Hugo Houle : louanges et éloges chez Astana
MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

SPORTCOM – Lorsque l’on aborde les discussions à propos d’Hugo Houle dans l’entourage de l’équipe Astana, les commentaires positifs se font nombreux pour le Québécois qui vient tout juste de signer une prolongation de contrat de trois ans avec la formation kazakhe. D’ailleurs, aux dires de son coéquipier Magnus Cort Nielsen, il s’agit d’une récompense amplement méritée.

«Hugo a vraiment tous les atouts d’un bon coéquipier!», a mentionné d’entrée de jeu le Danois, membre d’Astana depuis 2018 et bon ami d’Hugo Houle, qui a pris le 15e rang au Grand Prix de Québec, vendredi, ce qui lui a valu le titre de meilleur Canadien. «C’est un gars apprécié, car il est toujours motivé et prêt pour les courses.»

Au-delà de sa préparation rigoureuse et de son enthousiasme, Houle parvient à se démarquer tout autant sur le parcours où il n’a jamais peur de venir en aide à ses équipiers, et ce, bien souvent au détriment de ses résultats individuels.

«Il est assurément un gars d’équipe. Il l’a démontré depuis son arrivée avec l’équipe et il est devenu un membre important chez Astana», a poursuivi Cort Nielsen au sujet de celui qui a complété son premier Tour de France en juillet dernier.

«Il travaille toujours pour le bien de la formation et il n’hésite jamais à sacrifier ses propres chances pour le bien d’Astana. Neuf fois sur dix, il se donne pour ses coéquipiers tout au long de la course et quand une occasion se présente à lui, il est souvent en mesure de la concrétiser et d’accomplir quelque chose de bien. C’est ce qui fait de lui un membre primordial et utile à l’équipe.»

Membre de l’équipe Astana lors des deux dernières saisons, le Danois se joindra à EF Education First dès 2020. Même s’il se dit motivé à l’idée d’entreprendre cette nouvelle étape de sa carrière, c’est avec un brin de nostalgie qu’il quittera Houle et sa formation actuelle.

«C’est toujours excitant de débuter une nouvelle aventure, mais il y a beaucoup de choses qui vont me manquer de l’équipe et Hugo est sans contredit l’une d’entre elles. Je lui souhaite la meilleure des chances pour la suite.»

Houle et Cort Nielsen seront de retour à l’action dimanche, pour la présentation du Grand Prix de Montréal, où ils tenteront de mettre leur formation à l’avant-plan.