/entertainment/events
Navigation

Supercross: le VTT est de retour!

Supercross: le VTT est de retour!
Photo AGENCE QMI, MARIO BEAUREGARD

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Alors que le Supercross revient pour une deuxième année consécutive au Stade olympique, il y aura un retour dans le passé avec l’ajout d’une course de VTT, samedi.

Gestev, qui organise l’événement, a décidé de présenter une épreuve de bolides à quatre roues, comme c’était le cas avant que l’événement ne quitte la métropole québécoise après l’édition de 2012.

Supercross: le VTT est de retour!
Photo AGENCE QMI, MARIO BEAUREGARD

«Les gens au Québec aiment ça le VTT, a affirmé Dominic Fauteux, qui est le responsable des courses de VTT pour l’occasion. Lorsque nous avons fait notre conférence de presse au mois de juin, nous avons vu beaucoup d’intérêt des gens. C’est dur de dire si les VTT ont créé une hausse dans la vente de billets, mais nous avons vu que les amateurs réagissaient positivement sur les médias sociaux.»

Les partisans de ce sport auront donc la chance de voir 16 Québécois, deux Américains, un Néo-Brunswickois et un Ontarien lutter pour les grands honneurs.

Supercross: le VTT est de retour!
Photo AGENCE QMI, MARIO BEAUREGARD

Parmi les représentants de la Belle Province, Bobby Desjardins était plus qu’heureux de tester la piste, vendredi matin.

Supercross: le VTT est de retour!
Photo AGENCE QMI, MARIO BEAUREGARD

«La piste est très technique. C’est rare que les coureurs de VTT aient accès à une piste de supercross», a expliqué l’homme de Mont-Laurier.

S’il est enchanté de chevaucher sa machine, Desjardins était encore plus content de retrouver son événement favori.

Supercross: le VTT est de retour!
Photo AGENCE QMI, MARIO BEAUREGARD

«Nous avons plus vraiment de championnat dans ma discipline depuis quelques années. Personnellement, j’ai eu la chance de concourir ici à six reprises. C’était ma course préférée et je ne pouvais pas être plus heureux quand ils ont annoncé le retour de la course.»

Supercross: le VTT est de retour!
Photo AGENCE QMI, MARIO BEAUREGARD

Week-end en famille

L’athlète de 30 ans partagera ce moment spécial avec son amoureuse et leur garçon de deux ans.

«Ma blonde fait de la moto et elle aime beaucoup les événements comme celui-là. Nous espérons que mon petit gars devienne également un adepte des sports motorisés.»

À voir le petit bonhomme courir sur la piste et regarder les pilotes présents aux essais, il y a fort à parier que le souhait du paternel se réalisera.