/elections
Navigation

Trudeau promet de soutenir le démarrage d'entreprises

Canada-politics-vote-Trudeau
AFP

Coup d'oeil sur cet article

 Le premier ministre Justin Trudeau s’engage à faciliter le démarrage et la croissance de petites et moyennes entreprises.  

 De passage à Trois-Rivières vendredi pour le début de ses activités de campagne au Québec, M. Trudeau a promis des appuis pouvant atteindre 50 000$ par année à des Canadiens qui veulent démarrer une entreprise mais se heurtent à des obstacles financiers.  

 «Nous allons faire en sorte que tout entrepreneur en devenir puisse se lancer en affaires et créer de nouveaux emplois», a-t-il dit.  

 Si le chef libéral est reporté au pouvoir, il promet de distribuer 2000 de ces appuis financiers chaque année.   

  • ÉCOUTEZ Lisa Birch faire le bilan des promesses de Justin Trudeau à Là-Haut sur la colline à QUB radio:  

 

 La Banque de développement du Canada serait responsable des critères d’admissibilité.  

 Le programme en question consisterait en un projet-pilote de trois ans, précisent les documents de l’annonce fournis par les libéraux.  

 Laïcité  

 Par ailleurs, la question d’une éventuelle implication du fédéral dans la contestation judiciaire de la loi québécoise sur la laïcité est encore revenue sur le tapis, au jour trois de la campagne électorale fédérale.  

 Pressé de préciser ses intentions s’il est réélu premier ministre, M. Trudeau est revenu sur sa décision de ne pas intervenir «pour l’instant».  

 «Ce serait irresponsable, pour le gouvernement fédéral, de fermer la porte à tout jamais une contestation judiciaire», a-t-il précisé.