/investigations/truth
Navigation

Les Canadiens ne sont pas tous protégés

Les Canadiens ne sont pas tous protégés
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Débusquer les fausses nouvelles, vérifier les déclarations des politiciens, trouver les vrais chiffres : les recherchistes de notre Bureau d’enquête, basées à Montréal, Québec et Ottawa, se spécialisent dans l’art de rétablir les faits. Chaque samedi, elles vous présentent leurs trouvailles pour vous permettre d’y voir plus clair dans l’actualité de la semaine.

L’ÉNONCÉ

Le chef du Part conservateur Andrew Scheer a pris part, jeudi soir, au premier débat des chefs organisé par Maclean’s et Citytv en compagnie de Jagmeet Singh, du Nouveau Parti démocratique (NPD), et Elizabeth May, du Parti vert.

« Jusqu’à 95 % des Canadiens sont admissibles à l’assurance médicaments », a lancé le politicien, critiquant l’idée d’un régime d’assurance maladie étendu « de la tête aux pieds » comme propose le NPD.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

LES FAITS

En écoutant M. Scheer, on pourrait croire que presque tous les Canadiens sont couverts adéquatement par une assurance médicaments.

Pour en arriver à ce pourcentage, M. Scheer se base sur une étude de 2017 du Conference Board du Canada.

L’organisme a estimé que 34 millions de personnes sont admissibles « à une forme d’assurance médicaments ». Cela laisse 5,2 % des Canadiens non admissibles à une couverture publique et non inscrits à une couverture privée.

La réalité semble plus complexe puisqu’un rapport de Santé Canada publié en juin évalue plutôt qu’un citoyen sur cinq n’a pas d’assurance ou a une assurance insuffisante, et que ses « besoins en matière de médicaments ne sont pas comblés adéquatement ».

La proportion de personnes non assurées ou sous-assurées varie donc de 5 à 20 % selon les études et les sondages, précisent les membres du Comité consultatif sur la mise en œuvre d’un régime national d’assurance médicaments qui signent le document.