/weekend
Navigation

«Rien n’est jamais gagné d’avance» -Christophe Maé

Christophe Maé
Photo Agence QMI, Didier Debusschère Christophe Maé

Coup d'oeil sur cet article

Il est où le bonheur ? Visiblement, celui de Christophe Maé se trouve, du moins en partie, à Montréal. Le chanteur débarque aujourd’hui en ville pour la cinquième fois en un an et demi.

« Il y a de ces rencontres qui changent une vie », souffle Christophe Maé au bout du fil.

Pour lui, c’est celle avec Francis Reddy­­­, l’an dernier, qui a lancé sa carrière vers d’autres sommets. Déjà une star en France avec, à l’époque, plus de 5,5 millions d’albums­­ vendus, le chanteur a donné un second souffle à la maémania en interprétant son tube Il est où le bonheur, sur le plateau de l’émission En direct de l’univers.

Le succès fut aussi immédiat que vertigineux pour le chanteur. « C’est complètement bluffant. Je n’ai jamais eu conscience, ne serait-ce qu’une seconde, que cette chanson-là allait trouver un tel écho dans l’inconscient collectif. Ce genre de succès, je ne crois pas un jour m’y habituer », confie-t-il.

Nouvel album

Il devra forcément s’y faire puisqu’il amorce ce soir une dernière série de concerts pour sa tournée Sur les routes du Québec. Bien qu’il s’agisse de supplémentaires, le programme de la soirée différera légèrement de celui des représentations précédentes, histoire d’inclure quelques pièces de La vie d’artiste, son cinquième album attendu en novembre.

À quelques semaines de ce nouveau – et très attendu – lancement, Christophe Maé avoue ressentir un inévitable trac. En effet, loin de lui l’idée de trouver réconfort dans son succès actuel pour apaiser ses angoisses face à l’avenir.

« À chaque album, j’ai l’impression de recommencer à zéro. Rien n’est jamais gagné d’avance, alors je ne sais jamais si les gens vont toujours être au rendez-vous. C’est ça, pour moi, La vie d’artiste », conclut-il en riant.


► Christophe Maé sera de passage à l’Olympia de Montréal mercredi.