/sports/hockey
Navigation

Un espoir impressionne au camp des Red Wings

Un espoir impressionne au camp des Red Wings
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Il y a beaucoup d’enthousiasme au camp d’entraînement des Red Wings de Detroit et l’une des raisons s’explique par le talent de la relève.

Un espoir qui se démarque du lot est le jeune défenseur Moritz Seider, choix de premier tour de l’équipe (sixième au total) au dernier repêchage.

D’ailleurs, l’un des plus grands admirateurs du colosse droitier de 6 pi 4 po est celui dont l’opinion est la plus importante.

«C’est une personne très mature, a déclaré l’entraîneur-chef Jeff Blashill au Detroit Free Press, samedi. Il démontre qu’il est bien dans sa peau. Il est parmi les gars qui ont une vraie confiance en soi.»

«Il fait preuve de détermination. Il a du leadership à un point tel que des hommes du même âge veulent le suivre. Il a beaucoup de belles qualités. Je pense que c’est un très bel espoir.»

«Un très bon joueur»

Les décideurs des Red Wings ont hâte de voir comment le jeune de 18 ans se comportera pendant les matchs préparatoires.

«Il possède de très bons instincts, a ajouté Blashill. Intelligence, mobilité, gabarit... je l’ai observé dans des contextes différents. Au championnat mondial, il était prudent. Au tournoi des espoirs, il était agressif sur le plan offensif.»

«Je crois qu’il deviendra un très bon joueur. Je ne sais juste pas à quel moment.»

Ceci étant dit, rien ne garantit que Seider décrochera un poste dans la formation du grand club. S’il ne parvient pas à forcer la main à son entraîneur, ce dernier aimerait qu’il demeure en Amérique du Nord.

«Je pense qu’il y a des pour et des contre pour l’Amérique du Nord et l’Europe. Regardons-le jouer en matchs préparatoires et voyons où il s’intègre le mieux.»

Interrogé à ce sujet par les journalistes, Seider ne parlait pas comme un joueur qui tenait à retourner sur le Vieux Continent.

«Pour être honnête, je ne me soucie pas vraiment de l’endroit où je jouerai. Je veux juste devenir un meilleur joueur de hockey, une meilleure personne, et je ne me soucie pas vraiment de savoir où cela se produira.»