/sports/football
Navigation

Antonio Brown fait déjà sentir sa présence

Antonio Brown fait déjà sentir sa présence
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

À ses débuts avec les Patriots de la Nouvelle-Angleterre, le receveur de passes Antonio Brown a inscrit un touché aérien pour aider les siens à humilier les Dolphins de Miami 43 à 0, dimanche, en Floride.

Le joueur-étoile, qui avait signé une entente d’un an peu après avoir été libéré par les Raiders d’Oakland, a totalisé 56 verges en quatre réceptions. Au deuxième quart, il a saisi un relais de 20 verges de Tom Brady pour le majeur.

Menés par leur défense ayant réalisé quatre interceptions, incluant deux ramenées dans la zone des buts, les visiteurs ont marqué 20 points au dernier engagement. Brady a obtenu 264 verges par la voie des airs pour les Patriots (2-0). Sony Michel a connu une bonne journée en vertu de 85 verges et un touché en 21 courses.

Pour les Dolphins (0-2), qui avaient été massacrés 59 à 10 par les Ravens de Baltimore une semaine auparavant, le quart Ryan Fitzpatrick a été limité à 89 verges et a été remplacé par Josh Rosen.

Les Cowboys encore parfaits

Au FedEx Field, Dak Prescott a rejoint trois coéquipiers dans la zone payante pour mener les Cowboys de Dallas vers un gain de 31 à 21 aux dépens des Redskins de Washington.

Prescott a totalisé 269 verges, ne ratant que quatre de ses 30 tentatives de passes. Le pivot a ajouté 69 verges au sol. Le porteur de ballon Ezekiel Elliott s’est distingué avec 111 verges et un majeur pour Dallas (2-0).

Dans une cause perdante, Case Keenum a lancé deux passes de touché. Adrian Peterson a franchi une fois la ligne des buts, prenant possession du cinquième rang de l’histoire de la NFL avec 107 majeurs par la voie terrestre en carrière. Les Redskins (0-2) n’ont pas encore gagné en 2019.

Autres parties

Ailleurs dans la NFL, les 49ers de San Francisco ont savouré un deuxième gain en autant de sorties en rossant les Bengals à Cincinnati 41 à 17. Pour leur part, les Bills de Buffalo ont obtenu un autre gain au MetLife Stadium, car après avoir défait les Jets lors de la semaine précédente, ils l’ont emporté 28 à 14 contre l’autre formation new-yorkaise, les Giants.

Au Lambeau Field, Aaron Jones a récolté 150 verges et un touché en attaque pour permettre aux Packers de Green Bay de vaincre les Vikings du Minnesota au compte de 21 à 16. Les Ravens de Baltimore, les Lions de Detroit, les Texans de Houston, les Seahawks de Seattle et les Colts d’Indianapolis ont tous gagné par un écart de six points ou moins.

Les Rams s’imposent face aux Saints

Deux touchés au troisième quart ont permis aux Rams (2-0) de Los Angeles de s’imposer 27 à 9 face aux Saints de La Nouvelle-Orléans (1-1).

Le quart-arrière de l’équipe locale Jared Goff a réussi une passe de touché à Brandin Cooks au troisième engagement. Il a également marqué un touché par la course au quatrième quart.

À terme, Goff a complété 19 de ses 28 relais pour des gains de 283 verges par la voie des airs.

Le porteur de ballon Todd Gurley a inscrit l’autre majeur des Rams sur une course de quatre verges.

Du côté des Saints, le botteur Wil Lutz a réussi trois placements, dont un de 52 verges.

Le quart partant des visiteurs, Drew Brees, a été rapidement retiré de la rencontre en raison de douleur au pouce. Appelé en relève, Teddy Bridgewater a réussi 17 de ses 30 tentatives de passe pour des gains de 165 verges.

Par ailleurs, l’entraîneur-chef Sean Payton a signé une prolongation de contrat de cinq ans avec les Saints. Payton est à la barre de la formation depuis déjà 13 ans.