/news/politics
Navigation

QS demande à Trudeau de se mêler de ses affaires

Ottawa doit se tenir loin de la loi sur la laïcité, dit Massé

Coup d'oeil sur cet article

Même s’ils sont fermement opposés à la Loi sur la laïcité de l’État du gouvernement Legault, les solidaires demandent à Justin Trudeau de ne pas contester la législation québécoise.

« Mêlez-vous donc de vos affaires ! », a lancé dimanche la chef parlementaire de Québec solidaire, Manon Massé, à l’attention du chef du Parti libéral du Canada.

Le premier ministre sortant ne ferme pas la porte à une intervention du fédéral pour contester la loi québécoise sur la laïcité s’il est reporté au pouvoir. Selon Justin Trudeau, il serait « irresponsable » d’agir autrement.

La loi 21 appartient aux Québécois

En marge d’un caucus servant à préparer la session parlementaire de l’automne à l’Assemblée nationale, Manon Massé a rappelé que sa formation politique est contre l’interdiction des signes religieux chez les employés de l’État en position d’autorité, comme le prévoit la loi 21. « Rendus au pouvoir, nous n’allons pas reconduire la clause », a-t-elle plaidé.

Malgré tout, la chef parlementaire solidaire estime qu’Ottawa n’a pas à s’en mêler.

« Je pense que la question du projet de loi 21, ça appartient au Québec, ça appartient aux Québécois et aux Québécoises et, dans ce sens-là, je pense que le fédéral doit s’en tenir loin », a-t-elle insisté.

Si elle n’a pas hésité à commenter cet enjeu de la campagne électorale, Manon Massé s’est toutefois gardée de commenter les engagements politiques des partis fédéraux en matière d’environnement.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Legault doit marcher pour le climat

La lutte aux changements climatiques est pourtant la priorité de QS dans cette nouvelle session parlementaire qui commence demain.

Manon Massé a d’ailleurs demandé la levée des travaux de l’Assemblée nationale le 27 septembre prochain, à l’occasion de la journée de grève mondiale pour le climat. Pour l’heure, la CAQ n’a pas l’intention de suspendre les travaux du Parlement.

La chef parlementaire solidaire souhaite également que François Legault marche aux côtés des jeunes et de la jeune militante écologiste Greta Thunberg en cette journée symbolique de lutte aux changements climatiques.

Si le premier ministre du Québec n’y est pas, ça enverra « un très, très mauvais message », a-t-elle dit.