/sports/others
Navigation

«La plus grosse blessure de ma vie» - Charles Hamelin

«La plus grosse blessure de ma vie» - Charles Hamelin
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le Québécois Charles Hamelin ne pourra amorcer la prochaine saison de patinage de vitesse courte piste avec l’équipe nationale en raison d’une blessure à une cheville. Toutefois, la «Locomotive de Sainte-Julie» garde bien en tête l’objectif fixé de faire les Jeux olympiques de 2022, à Pékin, en Chine.

L’athlète de 35 ans doit actuellement se remettre d’une vilaine blessure.

«Ma cheville a tourné, et j’avais tous les sacs d’épicerie dans mes mains», a confié Hamelin à la chaîne TVA Sports, lundi. «Trente secondes après, j’avais comme une balle de baseball sur le dessus de ma cheville. Je savais que quelque chose de grave s’était passé.

«Je suis encore en processus de revenir de ça. De vivre ça pour la première fois, après 18 ans sur l’équipe nationale, c’est quelque chose de surprenant. Tout le monde me dit: “T’as dû déjà avoir eu des blessures.’’ Non, c’est là. C’est la plus grosse blessure que j’ai eue de ma vie.»

Hamelin et le reste de l’équipe masculine canadienne s’entraînent avec un nouvel entraîneur, Sébastien Cros, après le congédiement d’Éric Bédard, il y a quelque mois.

«Pour vrai, c’est tellement dur à comprendre, a continué Hamelin. Je pense que l’année avec Éric a été une bonne année pour les gars. On est dans le néant. On ne sait pas quelle est la raison. Tout ce qu’on sait, c’est que Sébastien Cros est l’entraîneur pour les garçons pour la prochaine saison. Et on est embarqué dans le bateau avec lui et, en ce moment, on suit le plan, et ça va super bien.»

Lors de la dernière campagne, Hamelin a remporté la médaille d’or au relais de 5000 m lors de l’épreuve de la Coupe du monde de Dresde, en Allemagne, ainsi que l’argent au relais de 5000 m d’Almaty, au Kazakhstan, au relais de 2000 m de Turin, en Italie, et au 1500 m individuel, encore une fois à Dresde.