/24m
Navigation

HEC : fini l'argent comptant pour les activités étudiantes

HEC anglais
Photo Chantal Poirier

Coup d'oeil sur cet article

Des étudiants de HEC Montréal peuvent délaisser l’argent comptant lors de leurs activités liées au campus au profit des transactions numériques. Ils donnent par le fait même à leur association étudiante l'accès au nombre de consommations qu'ils ont achetées, en plus de leurs coordonnées en cas d’urgence. 

Les 4200 membres de l’Association des étudiants de HEC (AEHEC) peuvent, avec une nouvelle application, transférer de l’argent de leur compte bancaire vers leur carte Connect&Go, un système entièrement virtuel créé par une compagnie montréalaise. 

Ce système permet de prendre en note les achats de chaque étudiant, qu'il s'agisse de billets pour des événements ou de consommations, explique le cofondateur de l'entreprise, Dominic Gagnon. 

«Par exemple, lors d’une fête, il est possible de constater le nombre de consommations achetées pour chaque étudiant. Les coordonnées d’urgence seront aussi disponibles en lien avec le compte de la carte en cas de pépin», explique-t-il. 

Il assure que le système est bien sécurisé et ne permettrait pas une fuite d’information des étudiants. 

Nouvelle borne 

Ian Perreaut, secrétaire-trésorier de l’Association, explique qu’une nouvelle borne distributrice de cartes de paiement fera bientôt son apparition dans les événements, vers le début du mois de novembre. 

Selon lui, ce nouveau système est très utile pour l’association, car il permet d’éviter de perdre de l’argent lors des activités étudiantes en raison des erreurs humaines. 

«L’application centralise les échanges et évite de nous éparpiller à gauche et à droite pour compter les fonds de la caisse étudiante. Elle permet aussi d’éviter le vol», a-t-il soutenu. 

Pourquoi le marché étudiant? 

M. Gagnon, indique que le marché étudiant est une cible parfaite pour développer le marché du paiement numérique. 

La compagnie vise particulièrement le marché étudiant, car ce dernier permet de faire connaitre son produit tout en établissant des liens avec ceux qui entreront sur le marché du travail très prochainement, a-t-il précisé. 

«Le plus grand défi d’un marché, comme les campus universitaires, est que nous traitons majoritairement avec une association étudiante qui est différente chaque année», a-t-il précisé concernant les difficultés de ce type de public cible. 

HEC Montréal est le premier campus universitaire à accueillir la technologie Connect&Go. L'entreprise montréalaise dit être en pourparlers avec d'autres campus au Canada et aux États-Unis pour exporter son produit.