/24m
Navigation

Chatte euthanasiée: Le Berger Blanc réplique

Chatte euthanasiée: Le Berger Blanc réplique
Photo COURTOISIE

Coup d'oeil sur cet article

À la suite de la parution dans le 24 Heures d’un article à propos d’une Montréalaise qui se disait désolée que sa chatte Caramel ait été retrouvée puis euthanasiée par le refuge Le Berger Blanc, celui-ci a tenu à livrer sa version des faits.

Michelle Malier a perdu son animal à Repentigny au mois de juin dernier. Selon sa version des faits, appuyée par ses relevés téléphoniques, Mme Malier aurait contacté Le Berger Blanc pour signaler la disparition.

Elle dit avoir ensuite aperçu le 15 août sur le site du Berger Blanc la photo d’un chat, retrouvé le 11 août à Repentigny, qui ressemblait comme deux gouttes d’eau au sien: il avait le même pelage ainsi qu’une entaille distinctive à l’oreille. Or, quand elle a voulu se rendre au refuge pour le récupérer, on lui a affirmé que le chat avait été euthanasié.

Le Berger Blanc affirme que le chat a été euthanasié en raison de son état de santé quelques jours après son arrivée au refuge et qu’il était «sérieusement blessé sans aucune chance de survie».

«En l’espèce, aucun propriétaire potentiel ne nous ayant contacté, nous avons pris soin de l’animal et, considérant la dégradation de son état en raison des blessures l’incombant lors de son arrivée, l’équipe vétérinaire a opté pour l’euthanasie humanitaire», peut-on lire dans un courriel écrit par la directrice de l’exploitation.

Le refuge affirme aussi qu’il n’a reçu «aucun dossier de recherche au nom de madame», ce pourquoi il ne l’a pas contactée, et que celle-ci n’a aucune preuve qu’il s’agit du même chat, les cicatrices aux oreilles étant fréquentes chez les chats ayant passé par le programme capture-stérilisation-retour-maintien.

Le Berger Blanc déplore le fait que Mme Malier ait aperçu la photo du chat seulement quatre jours après qu’il ait été retrouvé. «Lorsqu’un citoyen nous signale la perte d’un chat non identifié, nous l’avisons systématiquement qu’il est de sa responsabilité de consulter la section des chats perdus sur notre site web tous les jours», a-t-il précisé.