/entertainment/tv
Navigation

Dépassements de coûts de 25 M$ pour la Maison de Radio-Canada

Coup d'oeil sur cet article

La nouvelle Maison de Radio-Canada coûtera plus cher que prévu aux contribuables. La société d’État devra allonger au moins 25 millions $ de fonds publics supplémentaires pour aménager son nouveau quartier général sur la rue Papineau à Montréal. 

TVA Nouvelles a appris que la Société Radio-Canada (SRC) a exigé des modifications importantes au promoteur immobilier chargé des travaux. La facture du projet a récemment bondi de 17%, et entraine un retard d’au moins six mois dans les travaux.   

L’aménagement et l’achat de nouveaux équipements techniques devaient initialement coûter 144 millions $. Il en coûtera finalement 169 millions $, au minimum. Des frais de 14 millions $ en planification s’ajoutent. Facture totale : 183 millions $ de fonds publics. La SRC devra aussi dépenser 21 millions $ par année pour louer le bâtiment qui ne lui appartient pas.   

Plusieurs modifications aux plans d’aménagement ont gonflé la facture. Par exemple, les espaces à bureaux devaient initialement être ouverts. Le diffuseur public a finalement exigé que 230 bureaux fermés soient aménagés. Des planchers ont aussi dû être surélevés à la dernière minute pour y loger des équipements techniques.  

«Normal» selon la SRC  

Selon la SRC, ces coûts supplémentaires «sont normaux pour un projet de cette envergure». Dans un échange de courriels, le directeur des relations publiques du diffuseur a refusé de confirmer qu’il en coûtera 25 millions $ de plus que prévu.   

«Étant donné que ces coûts sont reliés à un contrat impliquant un tiers, vous comprendrez que ce montant est confidentiel», a indiqué Marc Pichette.   

Initialement, la nouvelle Maison de Radio-Canada devait être prête le 1er janvier. Le bâtiment ne sera finalement pas livré avant le 1er mai. Selon une note interne obtenue par TVA Nouvelles, le déménagement pourrait même s’étirer jusqu’en novembre 2020.   

Nouvelle Maison de Radio-Canada en chiffres 

- Aménagement + équipements : 144 millions $   

- Dépassements de coûts : 25 millions $   

- Planification : 14 millions $   

- Total : 183 millions $ (+21 M$ PAR ANNÉE EN LOCATION)   

Plus longtemps que prévu dans la tour brune 

Joël Lemay / Agence QMI

Les problèmes de planification entourant la nouvelle Maison de Radio-Canada forceront la société d’État à occuper les locaux de son ancienne tour brune, sur le boulevard René-Lévesque, plus longtemps que prévu.  

Radio-Canada a signé un bail de location de 2,5 millions $, d’un maximum de 5 ans, avec le Groupe Mach, qui a acheté la tour en 2017.  

Selon des documents consultés par TVA Nouvelles, la SRC devra payer 800 000$/année pour les deux premières années, puis 300 000$/année pour le restant du bail. Des coûts supplémentaires que le diffuseur public refuse toujours de rendre publics.  

«Radio-Canada avait promis que ça serait à coût nul. La Société d’État doit rendre des comptes aux contribuables», s’est indigné en entrevue Renaud Brossard, le directeur québécois de la Fédération canadienne des contribuables.  

Des sources travaillant à la supervision du projet expliquent que les changements constants au sein de la direction ont contribué à retarder l’échéancier. Trois gestionnaires de la SRC ont tour à tour dirigé ce mégaprojet ces quatre dernières années.

Aucun financement additionnel pour la nouvelle Maison, réplique Radio-Canada

La Société Radio-Canada (SRC) a affirmé, mardi soir, qu'aucun financement supplémentaire n'a été demandé au gouvernement pour aménager sa nouvelle Maison montréalaise, au pied de sa tour historique.

Plus tôt dans la journée, TVA Nouvelles avait dévoilé que la société d'État devrait débourser 25 millions $ de plus que prévu pour aménager ses nouveaux locaux, sur un montant initial de 144 millions $. Des retards dans le déménagement de la tour vers la Maison étaient aussi prévus, avait rapporté le réseau télévisé.

«Aucun financement additionnel n’a été demandé au gouvernement pour le projet de la nouvelle Maison de Radio-Canada», a répliqué la SRC dans un communiqué publié en fin de soirée, en soulignant qu'«un budget de contingence est prévu, comme pour tout projet de cette envergure».

La Société a assuré que Broccolini, l'entreprise derrière le projet de construction de la nouvelle Maison, prévoit toujours livrer l'édifice «comme prévu» pour le 31 décembre 2019.

La SRC explique aussi que les délais dans le déménagement s'expliquent par «la nécessité de tester de nouvelles technologies».