/sports/others
Navigation

Kaillie Humphries déboutée par la justice albertaine

Kaillie Humphries déboutée par la justice albertaine
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Une juge de l’Alberta a refusé la demande de libération émise par la bobeuse Kaillie Humphries à l'intention de Bobsleigh Canada, mardi.

Selon le quotidien «Calgary Herald», Charlene Anderson a statué que c’est à la fédération nationale de permettre ou non à l’une de ses athlètes de changer de formation. Humphries, 34 ans, souhaite porter les couleurs des États-Unis , mais Bobsleigh Canada ne veut pas la voir quitter sous d'autres cieux.

La semaine dernière, la double championne olympique a intenté une poursuite de 45 millions $ contre la fédération, se disant victime d’abus mentaux et verbaux de la part de l’entraîneur Todd Hays.

Kaillie Humphries déboutée par la justice albertaine
AFP

Dans sa décision, la juge a d’ailleurs affirmé que Humphries aurait dû amorcer des procédures de résolution de litiges plus tôt.

De son côté, l’avocat de l’athlète a indiqué que sa cliente n’abandonnerait pas sa lutte et qu’elle trouve l’attitude de Bobsleigh Canada «déraisonnable et antisportive». Il a également indiqué que Humphries participera aux essais de la formation américaine comme membre invitée.

Pour sa part, Bobsleigh Canada a dit que la native de Calgary est toujours la bienvenue dans son équipe.

«Nous voulons Kaillie dans notre équipe, a indiqué le directeur de la haute performance à Bobsleigh Canada, Chris Le Bihan, dans un communiqué. Elle va représenter une menace aux prochains Jeux olympiques et il n’y a rien que nous souhaitons plus que de voir des Canadiens sur le podium.»