/sports/football
Navigation

La fin de l’ère Eli Manning?

La fin de l’ère Eli Manning?
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le long règne d’Eli Manning à titre de quart-arrière numéro 1 des Giants de New York est possiblement chose du passé, puisque la recrue Daniel Jones amorcera le premier match de sa carrière dans la NFL, dimanche, contre les Buccaneers de Tampa Bay.

L’entraîneur-chef Pat Shurmur, qui avait d’ailleurs contribué à entretenir le doute lundi en refusant d’identifier son pivot partant pour la prochaine rencontre, a confirmé la nouvelle le lendemain.

«Eli et moi avons discuté ce matin. Je lui ai dit que j’effectuerai un changement et que nous miserons sur Daniel comme quart. J’ai également parlé à celui-ci. Eli était évidemment déçu, comme vous devriez vous y attendre. Cependant, il a dit qu’il sera toujours un bon coéquipier et qu’il continuera de se préparer à aider son club, a déclaré Shurmur au site officiel des Giants. Maintenant, Daniel saisit bien l’importance du défi et il sera prêt.»

Daniel Jones
AFP
Daniel Jones

Manning a livré des performances plutôt ordinaires lors des deux premières parties des siens cette saison. Il a touché la cible 56 fois en 89 occasions pour des gains de 556 verges, deux touchés et autant d’interceptions.

Pour sa part, Jones a brillé en duels préparatoires, au cours desquels New York a gagné quatre fois en autant de sorties. Le choix de premier tour au plus récent repêchage de la NFL a complété 29 de ses 34 passes pour 416 verges, deux majeurs et aucune interception.