/sports/football
Navigation

Pool de football : l’hécatombe chez les quarts-arrière

Pool de football : l’hécatombe chez les quarts-arrière
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Après une deuxième semaine catastrophique pour les quarts-arrière de la NFL, de nombreux poolers devront se tourner vers le ballotage pour combler la perte d’un, voire deux pivots. 

En effet, Drew Brees (Saints de La Nouvelle-Orléans), Ben Roethlisberger (Steelers de Pittsburgh) et Trevor Siemian (Jets de New York) sont tombés au combat. Il faut également ajouter que Cam Newton (Panthers de la Caroline) et Marcus Mariota (Titans du Tennessee) ne sont pas assurés de jouer cette semaine. 

Bref, il y aura énormément de postes à combler chez les quarts et en voici cinq qui pourraient vous permettre de (déjà) sauver votre saison. 

Andy Dalton – Bengals de Cincinnati 

Pool de football : l’hécatombe chez les quarts-arrière
Photo AFP

Même s’il n’a pas de receveur de passes vedette, ni une très bonne ligne à l’attaque, Andy Dalton a trouvé le moyen d’être productif lors des deux premiers matchs des siens. Le vétéran de 31 ans a l’avantage de lancer énormément de passes, lui qui a utilisé son bras 93 fois en 2019. Jusqu’à maintenant, il a amassé 729 verges, quatre touchés et été intercepté une seule fois. 

Josh Allen – Bills de Buffalo 

Pool de football : l’hécatombe chez les quarts-arrière
Photo AFP

Qui aurait cru que Josh Allen permettrait aux Bills d’amorcer la saison avec une fiche de 2-0? Le jeune pivot a bien fait avec son bras, récoltant une moyenne de 253,5 verges par match et deux majeurs. Il sera cependant un atout précieux avec ses jambes, lui qui a déjà franchi la ligne des buts à deux reprises avec le ballon entre les mains. Allen pourrait être très payant contre les Bengals cette semaine, mais aura fort à faire contre les Patriots de la Nouvelle-Angleterre la semaine suivante. 

Daniel Jones – Giants de New York 

Pool de football : l’hécatombe chez les quarts-arrière
Photo AFP

C’est maintenant officiel, Daniel Jones amorcera le prochain match des Giants à la place d’Eli Manning! Le choix de première ronde (sixième au total) du dernier repêchage de la NFL aura ainsi la chance d’être un partant pour la première fois. En 2019, il a réussi trois de ses quatre passes tentées pour seulement 17 verges. Il a cependant démontré de belles choses lors des matchs préparatoires. Il aura l’occasion de se mettre en valeur contre les pauvres Buccaneers de Tampa Bay. 

Mason Rudolph – Steelers de Pittsburgh 

Pool de football : l’hécatombe chez les quarts-arrière
Photo AFP

C’est Mason Rudolph qui devra se mettre dans les souliers de Roethlisberger dans la Ville de l’acier. Après la blessure de «Big Ben» contre les Seahawks de Seattle, le pivot de 24 ans a réussi 63 % de ses passes pour 112 verges et deux touchés. Il a également été victime d’une interception. Le 12e choix du troisième tour de l’encan de 2018 sera un pari pour les poolers. Il pourrait être très bon ou très mauvais. Considérant la situation des quarts dans la NFL, le jeu en vaut la chandelle. 

Jacoby Brissett – Colts d’Indianapolis 

Pool de football : l’hécatombe chez les quarts-arrière
Photo AFP

Mine de rien, le remplaçant d’Andew Luck a déjà lancé cinq passes de touché en 2019, ce qui le place parmi les neuf meilleurs pivots à ce chapitre après deux semaines d’activité. Jacoby Brissett a également complété 69 % de ses passes et n’a été victime que d’une interception. Avec la ligne à l’attaque qu’il a devant lui, le numéro 7 pourrait bien maintenir ce standard pour le reste de la campagne.