/sports/hockey
Navigation

Renous, un village tissé serré

Les mascottes Youppi et Stanley C. Panther ont fait le bonheur des enfants à l’école de Blackville, tout près de Renous. 
Photo Jean-François Chaumont Les mascottes Youppi et Stanley C. Panther ont fait le bonheur des enfants à l’école de Blackville, tout près de Renous. 

Coup d'oeil sur cet article

RENOUS, Nouveau-Brunswick | « Quand on parle de notre village, c’est souvent à propos de notre prison. Ça n’a rien de trop joyeux. Mais maintenant, nous faisons les manchettes pour une histoire plus heureuse. »

Le village, c’est Renous. Une petite communauté de 750 habitants en plein cœur du Nouveau-Brunswick. C’est situé à une trentaine de minutes au sud-ouest de Miramichi ou à 90 minutes au nord-est de Fredericton, la capitale.

À l’entrée de ce village, deux choses captent l’attention. D’un côté de la route 8, il y a l’Établissement de l’Atlantique, un pénitencier fédéral à sécurité maximale. De l’autre côté, il y a l’aréna Tom Donovan.

Les fenêtres de l’école à Blackville sont décorées aux couleurs du Canadien et des Panthers.
Photo Jean-François Chaumont
Les fenêtres de l’école à Blackville sont décorées aux couleurs du Canadien et des Panthers.

La belle histoire, c’est que Renous a gagné le concours Kraft hockeyville en 2019. En remportant ce prix canadien, ce village du Nouveau-Brunswick a reçu un montant de 250 000 $ pour rénover l’aréna, considéré comme le poumon de la communauté.

« Après des subventions gouvernementales et des collectes de fonds, nous avons amassé plus de 700 000 $ pour la rénovation de l’aréna, a noté Zach Hallihan, l’un des organisateurs pour la candidature de Renous. Avec cet argent, nous avons refait une beauté à notre vieil aréna en changeant les bandes, les vestiaires, le plafond et une multitude d’autres choses. Nous avons aussi redonné le sourire à cette communauté en ayant un objectif commun et en travaillant ensemble. »

Pour Thomas Dunn

En juillet 2018, une tragédie a ébranlé Renous. Thomas Dunn, un adolescent de 14 ans, est mort dans un accident de motocross. Il a été heurté par un véhicule.

À l’entrée de Renous, il y a cette affiche pour souligner que ce petit village a gagné le concours Kraft hockeyville.
Photo Jean-François Chaumont
À l’entrée de Renous, il y a cette affiche pour souligner que ce petit village a gagné le concours Kraft hockeyville.

Le jeune Thomas jouait au hockey pour les Renegades de Renous et il était aussi un bon joueur de baseball.

« Nous voulions honorer la mémoire de Thomas et nous avons choisi de participer à ce concours, a rappelé Nancy Sturgeon, une autre organisatrice pour la candidature de Renous. Nous avons finalement gagné le concours, probablement avec l’aide d’une intervention divine ! »

« Je sais que Thomas est avec nous d’une certaine façon, a renchéri Canden Curtis, le capitaine des Renegades, une équipe de niveau bantam AA. J’ai perdu mon meilleur ami il y a un peu plus d’un an, mais il vit encore parmi nous. Il est là dans nos cœurs et nos pensées. Il serait tellement heureux de voir l’aréna après les rénovations et il aurait aimé voir le Canadien. »

L’aréna Tom Donovan de Renous.
Photo Jean-François Chaumont
L’aréna Tom Donovan de Renous.

Un match à Bathurst

En plus d’une somme considérable pour revamper l’aréna du village, les habitants de la région ont obtenu un autre cadeau, celui de la présentation d’un match préparatoire entre le Canadien et les Panthers de la Floride.

Comme il n’y a pas assez de gradins à l’aréna Tom Donovan de Renous pour recevoir un match de cette importance, c’est à Bathurst que la rencontre se déroulera ce soir, au Centre Régional K.C. Irving, le domicile du Titan d’Acadie-Bathurst, dans la LHJMQ.

Même si Bathurst se trouve à 120 kilomètres de Renous, une grande partie du village se déplacera pour l’occasion. Le jeune Erik Burke ne manquera pas cet événement.

« J’ai trois préférés chez le Canadien : Carey Price, Brendan Gallagher et Youppi », a dit le jeune garçon de 11 ans.

Price et Gallagher n’ont pas fait le voyage au Nouveau-Brunswick, mais le gros bonhomme orange y est. Une petite consolation pour ce garçon qui connaît une multitude de statistiques concernant les joueurs du Canadien.