/sports/hockey
Navigation

Vladimir Tarasenko est très affamé

Vladimir Tarasenko est très affamé
Photo d'archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

Aux yeux de l’attaquant des Blues de St. Louis Vladimir Tarasenko, une coupe Stanley est loin de suffire et il en veut beaucoup plus.

Opéré au genou gauche peu après le triomphe de sa formation en finale le printemps dernier, le Russe a pu amorcer le camp d’entraînement à temps. Il est déjà prêt à aider ses coéquipiers dans leur quête d’un deuxième sacre consécutif et même si la tâche s’annonce difficile, il ne cache pas sa confiance.

«Un titre, ce n’est pas assez, a-t-il déclaré le week-end dernier au site NHL.com. Nous ne voulons plus jamais perdre. Je pense que nous misons sur un très bon noyau de jeunes joueurs et c’est bien pour eux de vivre l’expérience de la coupe au début de leur carrière. Avant notre victoire, j’aurais dit qu’une coupe allait être suffisante, mais nous voulons juste gagner encore.»

Au plan individuel, Tarasenko ne semble pas plus préoccupé par son état physique. Les siens auront certes besoin de sa contribution, lui qui a totalisé 33 buts et 35 mentions d’aide pour 68 points en 76 rencontres pendant le calendrier régulier 2018-2019.

«Tout est correct, tout est bon. Je patine avec les gars et je me sens bien», a-t-il affirmé au quotidien «St. Louis Post-Dispatch».

Le joueur d’avant n’a pas participé au gain de 2 à 0 des Blues face aux Stars de Dallas dans un duel préparatoire, lundi. La troupe de l’instructeur-chef Craig Berube en découdra avec les Capitals de Washington, mercredi.