/news/currentevents
Navigation

L’un des évadés d’Orsainville accusé de voie de fait en prison

Orsainville
Photo d'Archives

Coup d'oeil sur cet article

L’un des évadés d’Orsainville a été accusé de voie de fait sur un agent carcéral de la prison de Donnacona, où il purge une longue peine de détention pour meurtre et trafic de stupéfiants.

Yves Denis a comparu directement de la prison de Donnacona sans l’aide d’un avocat pour se représenter.

«Un petit dossier»

«C’est un petit dossier», a dit le détenu condamné à la prison à vie. La victime est un employé du pénitencier qui aurait été pris à partie par l’homme de 40 ans.

En 2014, Yves Denis et deux autres prévenus avaient été au centre d’une spectaculaire évasion par hélicoptère au centre de détention de Québec.

Le 7 juin 2014, un hélicoptère avait atterri dans la cour de la prison d’Orsainville pour repartir avec les trois hommes accusés de trafic de stupéfiants et qui subissaient à ce moment leur procès.

Ceux-ci ont finalement été capturés dans un chic appartement du Vieux-Montréal, le 23 juin.

Il tue son frère

Depuis, Denis a été condamné à une peine de 16 ans pour trafic de drogue en lien avec le procès qui avait lieu à Québec lors de l’évasion.

Il a ensuite été reconnu coupable de deux meurtres, dont celui de son frère, éliminé parce qu’il «parlait trop» lors d’un procès tenu à Montréal en mai dernier.