/finance/opinion/columnists
Navigation

46 000 employés de l’État de plus à payer

Coup d'oeil sur cet article

Le nombre des effectifs des secteurs public et parapublic rémunérés par le gouvernement du Québec a augmenté depuis l’exercice financier 2015-2016 de quelque 46 181 employés, pour atteindre cette année le nombre record de 514 778 équivalents à temps complet (ETC). 

Cela représente en quatre ans une hausse des effectifs de 9,86 %. C’est un taux de croissance 2,78 fois plus élevé que l’augmentation de la population québécoise durant la même période, laquelle s’élève à 3,54 %. 

En matière de coût à supporter par le gouvernement du Québec, cet ajout de 46 181 employés (ETC) coûtera à lui seul, cette année, 4,3 milliards de dollars au chapitre de la rémunération globale. 

C’est ce qui ressort de mon analyse des renseignements divulgués par le Secrétariat du Conseil du trésor dans les budgets de dépense du gouvernement. 

  • Michel Girard était à QUB radio pour en parler :

Le tiers sous Legault 

La plus forte augmentation du nombre d’employés sur le payroll de l’État québécois survient en cette première année financière du nouveau gouvernement de François Legault. 

Le gouvernement caquiste a prévu embaucher dans le cadre de l’exercice financier présentement en cours un nombre supplémentaire de 15 478 employés (ETC), voire le tiers de la hausse des effectifs des quatre dernières années. 

À la suite d’une première année d’austérité budgétaire (2015-16) où il avait réduit les effectifs de 8100 employés, l’ancien gouvernement libéral de Philippe Couillard avait décidé de rouvrir les vannes de l’embauche dans les secteurs public et parapublic. 

Lors de ses trois derniers exercices financiers, le gouvernement Couillard a haussé les effectifs de l’État comme suit :  

  •  2016-17 : 4524 employés 
  •  2017-18 : 12 957 employés 
  •  2018-19 : 13 222 employés  

De 2015-2016 à l’actuel exercice financier 2019-2020, l’enveloppe de la rémunération du personnel à la solde du gouvernement du Québec a grimpé de 8,7 milliards de dollars. 

Il s’agit d’une forte hausse de 22,3 %. Pendant cette même période, le PIB du Québec a enregistré une croissance de 16,7 %. 

Où sont-ils ces employés? 

Quand on parle des employés (ETC) rémunérés par l’État, on fait référence aux gens qui travaillent dans les ministères et organismes du gouvernement du Québec, ses sociétés d’État, les établissements du secteur de la santé et des services sociaux (hôpitaux, CISSS, CLSC, etc.), et les établissements du secteur de l’éducation comme les commissions scolaires, cégeps, universités, écoles supérieures ou encore instituts de recherche. 

Ma collègue Geneviève Lajoie rapportait mardi que le nombre de fonctionnaires avait recommencé à gonfler ces dernières années, alors qu’on croyait que l’État québécois traversait une cure d’amaigrissement. 

Si vous faites partie des contribuables qui en ont ras le bol de voir le nombre de fonctionnaires augmenter à Québec, sachez qu’environ 90 % des nouveaux effectifs embauchés depuis 2015-2016 travaillent dans les services publics directs à la population, soit dans les secteurs de la santé, des services sociaux, des soins à domicile et de l’éducation. 

Ça se prend mieux, non?