/elections
Navigation

Des élus québécois condamnent les photos de Justin Trudeau maquillé en brun

Coup d'oeil sur cet article

Des élus de l’Assemblée nationale issus de minorités visibles ont condamné d’anciennes photos de Justin Trudeau qui ont ressurgi dans les dernières heures, où il apparaît le visage maquillé en brun ou en noir.   

«Je trouve que c’est un total manque de jugement. Il s’est excusé, mais on s’attendait à beaucoup plus de lui», a déclaré la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Nadine Girault.   

Mercredi soir, Justin Trudeau s'était confondu en excuses pour avoir commis par le passé «un geste raciste» en couvrant son visage de maquillage brun pour se déguiser. Depuis, une autre image et une vidéo sont également ressorties, qui montrent le premier ministre sortant maquillé en brun ou en noir.   

Le député libéral de Viau, Frantz Benjamin, a dit croire aux excuses «sincères» de Justin Trudeau. «On comprend qu’il y a des gens qui peuvent se sentir blessés par ces images. [...] Il faut parler des enjeux véritables pour le Québec», a-t-il indiqué.   

La députée de Mercier, Ruba Ghazal, a déclaré qu’il revenait aux citoyens qui s’étaient sentis blessés de juger de la suite des choses.   

«Personnellement, je trouve que c’est blessant de se peinturer le visage en brun ou en noir, et le premier ministre Trudeau l’a reconnu, il s’est excusé, et c’est aux citoyens qui se sont sentis blessés d’en juger», a-t-elle dit.   

Le chef par intérim du Parti québécois, Pascal Bérubé, a aussi jugé que Justin Trudeau était sincère dans ses excuses.      

Photo Simon Clark

«Sa vie témoigne de la lutte contre le racisme. Je le crois là-dessus, que c’est une erreur», a indiqué le chef par intérim du Parti québécois, Pascal Bérubé.   

Gilles Lehouillier suggère la prudence  

PHOTO D'ARCHIVES, JEAN-FRANÇOIS DESGAGNÉS

«En dehors de l’Halloween, il faut être un peu prudent avec les déguisements. Moi, je ne me déguise jamais. Je suis déguisé en maire de Lévis.» 

C’est ce que Gilles Lehouillier a indiqué jeudi matin, en marge d’un point de presse. Ce dernier était interrogé au sujet des vieilles photos qui ont ressurgi du passé de Justin Trudeau et où l'on voit le premier ministre maquillé en brun.   

Le maire de Lévis a ajouté «qu’aujourd’hui, ce qu’on fait est observé. On dit souvent que l’habit ne fait pas le moine. C’est vrai. Mais attention à ne pas abuser de l’habit».   

Cela dit, M. Lehouillier ne pense pas que cette controverse aura un impact important sur l’actuelle campagne électorale. «Il y a de l’exagération là-dedans [dans les réactions]», a-t-il mentionné.   

Plus de détails à venir...  

– Avec la collaboration de Taïeb Moalla  

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.