/news/currentevents
Navigation

Fuite de données chez Desjardins: 17 personnes «d’intérêt» interrogées

Fuite de données chez Desjardins: 17 personnes «d’intérêt» interrogées
Photo d'archives, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

Les policiers procédaient jeudi à l’interrogatoire de 17 personnes «d’intérêt» dans le cadre de la vaste enquête portant sur la fuite de renseignements personnels de clients du Mouvement Desjardins. 

Ces 17 personnes font partie des 91 témoins rencontrés plus tôt cette semaine par les policiers dans les régions de Québec, Montréal et Laval. 

Les autorités ont également indiqué avoir effectué six perquisitions au cours des derniers jours dans quatre résidences privées et deux commerces. 

  • ÉCOUTEZ l'entrevue avec le spécialiste en cybersécurité Steve Waterhouse sur QUB radio :

Ces perquisitions ont notamment permis la saisie du matériel informatique qui devra être analysé durant les prochaines semaines. 

L’enquête dans cette affaire est menée par les membres de l’Équipe intégrée d’enquête, une escouade formée d’enquêteurs des corps policiers municipaux de Montréal, Laval, Québec et Lévis, ainsi que de la Division des enquêtes sur les crimes économiques de la Sûreté du Québec. 

Au total, plus de 200 policiers et une dizaine de civils ont contribué à cette enquête d’envergure amorcée en juin dernier, après que Desjardins eut révélé avoir été victime de la plus importante fuite de données de son histoire. 

En tout, les renseignements personnels de 2,9 millions de membres du Mouvement Desjardins ont été dérobés. 

L’enquête a rapidement démontré qu’un employé malveillant de Desjardins serait à l’origine du vol de données.