/news/currentevents
Navigation

Le harceleur de Kendall Jenner arrêté dans les Laurentides

Le Torontois de 38 ans a été arrêté dans les Laurentides

Coup d'oeil sur cet article

 Le harceleur de Kendall Jenner, la célèbre mannequin du clan Kardashian, a été épinglé à Sainte-Sophie pour un vol qualifié.  

 Les ennuis d’Aaron John Ford se poursuivent. Le Torontois de 38 ans, qui a fait les manchettes il y a quelques mois pour avoir harcelé Kendall Jenner à plusieurs reprises, a comparu hier à Saint-Jérôme.   

 Il est accusé de vol qualifié, voies de fait et d’avoir résisté à son arrestation.   

 L’incident est survenu à Sainte-Sophie, dans les Laurentides, le 11 septembre. Ford aurait commis un vol qualifié à l’égard d’un homme.

 Durant sa comparution hier, l’accusé était habillé proprement et s’exprimait calmement et poliment en anglais lorsque la poursuite l’a questionné devant le tribunal.   

 La cour a ordonné qu’il soit envoyé en évaluation psychiatrique pour les 30 prochains jours afin que soit évaluée sa capacité à subir un procès.   

 Obsédé par Kendall Jenner, la mannequin internationale de 23 ans, Aaron John Ford a réussi à entrer à plusieurs reprises dans son manoir de Los Angeles.   

 En octobre 2018, un mois après une première infraction, il avait escaladé la montagne qui se trouve derrière sa résidence et s’était assis aux abords de sa piscine. À l’arrivée de la police, il avait disparu.   

 Après quatre violations de propriété en trois mois, Kendall Jenner, également connue comme étant la demi-sœur de Kim Kardashian, avait fait émettre une ordonnance de restriction contre Ford.   

Aaron John Ford (deuxième à partir de la gauche), 38 ans, de l’Ontario, a été arrêté par la police américaine parce qu’il harcelait Kendall Jenner chez elle.
Photo courtoisie, ICE
Aaron John Ford (deuxième à partir de la gauche), 38 ans, de l’Ontario, a été arrêté par la police américaine parce qu’il harcelait Kendall Jenner chez elle.

 Pas en sécurité  

 « Je n’ai aucune relation avec M. Ford. [...] Par conséquent, le fait qu’il a continué de venir chez moi – en dépit de tous mes efforts pour l’en empêcher – me fait peur », avait déclaré Jenner.   

 Le Torontois était arrêté en mars par les services d’immigration américains puisqu’il se trouvait illégalement au pays. La famille Kardashian-Jenner avait alors exprimé sa gratitude pour cette arrestation.   

 « Nous apprécions énormément le travail mené par la police de Los Angeles, dont le professionnalisme a mené à l’arrestation de cet homme. Non seulement ses actions ont eu un impact grave sur la vie de Kendall, mais aussi sur toute notre famille, ce qui nous a causé beaucoup d’inquiétude sur notre sécurité. Savoir que cet individu est en détention nous apporte une tranquillité d’esprit. »   

 Le 30 avril, un juge américain a ordonné le renvoi de Ford au Canada. Il est finalement revenu au pays début juin.   

 – Avec la collaboration de Christian Plouffe