/portemonnaie/entrepreneurship
Navigation

Les clés pour réussir en affaires selon le designer et entrepreneur Vinny Success

Les clés pour réussir en affaires selon le designer et entrepreneur Vinny Success
Crédit photo : Braelin Alloy

Coup d'oeil sur cet article

La première fois que je rencontre Vinny, c'est dans une pièce mal éclairée au sous-sol d’un vieux bâtiment de Ville-Émard. Il raconte son parcours d’entrepreneur en mode et design devant une dizaine de spectateurs.  

L'atelier-conférence sur l'entrepreneuriat organisé par Kolab
Crédit photo : Kolab
L'atelier-conférence sur l'entrepreneuriat organisé par Kolab

Le fils d’immigrants vietnamiens, qui a jadis traversé la province pour vendre ses créations à partir de son coffre de voiture, gère désormais une lucrative entreprise de vêtements. Qu’elle soit portée par des artistes hip-hop, des skaters ou des entrepreneurs, sa marque de streetwear a pu bien s’implanter au Québec. 

Vinny et les membres du légendaire groupe de rap new-yorkais Onyx
Crédit photo : courtoisie Vinny Success
Vinny et les membres du légendaire groupe de rap new-yorkais Onyx

Il participe aussi à plusieurs projets pour le web et la télé en plus d’avoir une bouteille de Pur Vodka portant son nom à la SAQ. 

La Vodka portant le nom de Vinny
Crédit photo : Pur Vodka
La Vodka portant le nom de Vinny

Son destin d'homme d'affaires n’était pourtant pas tracé d’avance. Sa famille lui souhaitait un métier plus traditionnel comme médecin ou ingénieur.

Ses quelques années sur le marché du travail ont été marquées par de nombreux renvois. 

Vinny lors d'un de ses emplois précédents avant son entreprise
Crédit photo : courtoisie Vinny Success
Vinny lors d'un de ses emplois précédents avant son entreprise

Mais le voici aujourd’hui dans un sous-sol en train de conseiller des jeunes défavorisés. 

L’atelier-conférence se tient dans un refuge pour les 18 à 30 ans en situation hautement précaire ou sans domicile fixe. On est très loin des soirées pseudo-glamour où des motivateurs professionnels vendent leur salade pour 100$ le billet.

Ce soir, Vinny ne vendra pas de t-shirts. Il ne rencontrera pas d’investisseurs potentiels. Au mieux, son histoire donnera espoir à un seul de ces jeunes de s’en sortir un jour. 

Les débuts dans un sous-sol de Côte-des-neiges en 2008
Crédit photo : courtoisie Vinny Success
Les débuts dans un sous-sol de Côte-des-neiges en 2008

Je reconnais en lui un digne représentant de cette nouvelle génération d’entrepreneurs qui affichent fièrement leur réussite et leur ambition en sachant que le succès ne vaut pas grand-chose s’il ne repose pas sur de solides valeurs humaines. 

Quelques jours plus tard, on se rencontre à ses bureaux de ville Saint-Laurent pour retracer son parcours et discuter de sa philosophie en affaires.

Miser sur la loyauté

Dans une boutique Empire
Crédit photo : courtoisie Vinny Success
Dans une boutique Empire

«Un des premiers à avoir cru en moi, c’est Phil Grisé des boutiques Empire. Le fait d’être sur les étagères de ses magasins m’a donné une énorme visibilité. Quand de gros compétiteurs à lui m’ont approché pour distribuer ma marque, j’ai refusé.» 

«À court terme, ça aurait pu être bénéfique, mais je ne voulais pas risquer de teinter la bonne relation que j’entretenais avec Empire. C’est une des décisions dont je suis le plus fier à ce jour.» 

Faire des sacrifices

Les clés pour réussir en affaires selon le designer et entrepreneur Vinny Success
Crédit photo : Jean-Philip Lessard

«Pour développer une marque comme Success, ça prend des années de travail acharné. Pendant les cinq premières années, je travaillais constamment. Je sortais beaucoup aussi, parce que dans ce milieu, ça fait partie de la game.» 

«Y’a beaucoup de deals qui peuvent se concrétiser en dehors des heures de bureau. Le PR (relations publiques) fait partie de ma job à toute heure.» 

Savoir quand mettre le frein

Vinny et sa famille
Crédit photo : courtoisie Vinny Success
Vinny et sa famille

«J'ai dû faire un choix. Je tombais souvent malade parce que j’étais épuisé. Je suis maintenant rendu à un stade où je préfère risquer de faire moins d’argent pour vivre mieux et passer du temps avec ma famille.» 

«Fini les semaines de 70 heures à manger des commandes à l'auto. Le soir et les fins de semaine, je décroche de la business, notamment en pratiquant des arts martiaux.»

«Avec l’expérience, j’ai appris à travailler moins pour travailler plus efficacement. Work smarter, not harder!» 

S’adapter au marché

«La mode, c’est une industrie très cyclique. La marque a connu son sommet de popularité entre 2011 et 2015. Mais c’est très difficile de rester éternellement la marque cool pour les jeunes de 16 à 20 ans.» 

«Quand j’ai senti une baisse dans les ventes, j’ai réorienté notre marketing vers les amateurs de tuning (voitures modifiées) et les jeunes entrepreneurs comme moi.»

«Je mets plus d’effort pour rejoindre les régions aussi. Et ça permet de donner un nouveau souffle au brand.»

Connaître ses forces et se rappeler d'où on vient

Lors des plus récents Grands Prix Cyclistes où Success était un fournisseur officiel
Crédit photo : courtoisie Vinny Success
Lors des plus récents Grands Prix Cyclistes où Success était un fournisseur officiel

«En ce moment, il y a beaucoup de bonnes marques québécoises de streetwear. Certaines visent une clientèle nichée qui est prête à débourser beaucoup d’argent pour un seul article.»

«Je préfère offrir un produit de qualité à prix abordable. Je me rappelle quand j’étais plus jeune et que je n’avais pas les moyens de me payer un t-shirt de collection à 100$.»   

«Je fais le brand que j'aurais voulu porter au secondaire. Un hybride de cultures comme le skate, la musique et le tuning, tout en mettant de l'avant un message positif.»  

Vendre plus qu’un produit

Showroom Success en 2019
Crédit photo : courtoisie Vinny Success
Showroom Success en 2019

«Les consommateurs veulent pouvoir s’identifier à une marque. Pour me différencier, je vends mon histoire aussi. Et mon histoire, c’est pas juste une affaire de réussite. C’est tout le travail et les périodes difficiles qui mènent au succès.»

«Les vêtements Success, ça représente l’idée de préserver et de trouver des façons d’atteindre ses objectifs, peu importe le milieu dans lequel on évolue.»

Bien s'entourer

Vinny et Dramatik du légendaire groupe de rap queb Muzion
Crédit photo : courtoisie Vinny Success
Vinny et Dramatik du légendaire groupe de rap queb Muzion

«Je crois en la théorie selon laquelle on est la moyenne des personnes qui nous entourent. Chaque année, ma résolution est d'éliminer les gens négatifs qui me tirent vers le bas. Je veux côtoyer des gens positifs qui peuvent m'aider, autant au plan personnel et professionnel.»

Faire son chemin (et ne pas trop se prendre au sérieux)

Vinny et la vodka portant son nom
Crédit photo : Pur Vodka
Vinny et la vodka portant son nom

«Dans ton article, je ne veux pas avoir l’air de faire la morale à personne. J'ai pas la recette miracle. Je partage mes propres expériences. Chaque personne peut définir sa réussite et les moyens pour y parvenir. Mais si quelqu’un peut s’inspirer de mon parcours, tant mieux.»


Pour en savoir plus sur Vinny et son entreprise, on peut les suivre sur Facebook, InstagramYouTube et site web.

Avis aux jeunes entrepreneurs : Vinny a été finaliste au Adopte inc., une initiative qui soutient les jeunes qui sont en affaires, notamment avec du mentorat et des formations. Pour en savoir plus, on peut les suivre sur Facebook ou consulter leur site.

 

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux