/misc
Navigation

Quoi de 9 MTL : Manger – Boire – Sortir – Découvrir

Coup d'oeil sur cet article

 1) Helena 

Photo courtoisie

  

 438, rue McGill 

 Montréal 

 H2Y 2G1 

 Téléphone : (514) 878-1555 

La chef Helena Loureiro est l’une des pionnières-chefs restauratrices au Québec.

Véritable ambassadrice de la cuisine du Portugal, arrivée au Québec il y a plus de trente ans, la chef dispense, dans son restaurant Helena, une cuisine portugaise moderne, délicate, raffinée , généreuse et élégante , en parfait accord avec le décor de son restaurant. La clientèle d’affaires de Montréal se presse les midis en toute confiance, la constance y est une des clés de ce fantastique restaurant. Il faut dire que le menu midi, avec une entrée, un plat et un dessert pour 28$, est assez exceptionnel pour cette qualité. En soirée, la lumière se baisse et les tablées d’amis créent l’ambiance. Les menus font la part belle aux poissons et fruits de mer. L’accueil prévenant, la gentillesse du service, la carte de vins de flacon portugais est incroyable, Helena y propose aussi les vins de son propre vignoble au Portugal. Voilà les raisons qui font de ce restaurant, l’une des meilleures tables de la métropole.

  

 2) Oregon Bar-à-Vin 

Photo courtoisie

  

 241, boulevard Curé-Labelle 

 Sainte-Rose 

 H7L 2Z9 

 Téléphone : (579) 641-1414 

Le restaurant bar-à-vin Oregon est exactement la raison principale pour laquelle j’aime mon travail. Découvrir des personnes qui font leur métier avec une réelle passion. Les jeunes partenaires ont mis en place un menu « fin de soirée à 25 $ pour deux plats », en vigueur les vendredi et samedi, de 21 h 30 à minuit. J’ai voulu voir de quoi il s’agissait et suis encore sous le charme. En partant, j’aime le lieu, l’ambiance tout en décontraction. Le service professionnel, tout le monde travaille avec sérieux, sans se prendre au sérieux, c’est beau à voir. L’explication des mets est exemplaire, on salive avant même d’avoir gouté et lorsque que l’on déguste, les mots initialement énoncés trouvent en bouche tout leur sens, c’est impressionnant. En cuisine, les énoncés des plats sont simples, pourtant le travail lui est immense, on devine tout le soin apporté à chaque exécution, c’est rare, vraiment. La simplicité ici est essentielle, mais faire simple pour que ce soit exceptionnel est très compliqué. En bouche, vous goutez la vérité, comme les exceptionnels Agnolotti, brocoli, cheddar d’Avolea et bacon d’agneau.Mousse de foie de canard du village et miel d’Anicet, sur un pain fantastique. Onglet de bœuf, champignons sauvages, bleuets et beurre noisette, malade. Prix très doux, vins bio et nature de belle qualité, un très très gros coup de cœur.

  

 3) Patrice Demers-Ladurée 

Photo courtoisie

  

 2360, rue Notre-Dame Ouest 

 Montréal 

 H3J 1N4 

 Téléphone : (514) 439-5434 

Patrice Demers est un chef passionné qui crée de savoureux desserts en ayant à cœur de proposer des recettes de saison, dans sa belle petite boutique du quartier Petite Bourgogne. Son style épuré lui permet de réaliser des créations exquises mettant en valeur des ingrédients de première qualité où le sucre ne domine jamais. Son approche est en parfaite adéquation avec la démarche de la mythique maison Ladurée qui accorde aujourd’hui, plus que jamais, une grande importance au bien-être et l’art de vivre. Patrice Demers a été convié à créer une collection de desserts de Noël notamment, une bûche de Noël aux canneberges sucrées au sirop et au sucre d’érable.

Cette annonce est une nouvelle vraiment exceptionnelle sur la scène internationale pâtissière et c’est quelqu’un de chez nous qui obtient par le fait même, cette belle reconnaissance professionnelle. Le Québec rayonne avec Patrice Demers et ne doutons pas que les gourmands de la maison Ladurée seront bien gâtés par les bûches et macarons, aux influences québécoises. Bravo Patrice. https://patricepatissier.ca/ https://www.laduree.fr/

 https://patricepatissier.ca/  

 https://www.laduree.fr/ 

  

 4) Velvet 

Photo courtoisie

  

 426, rue St-Gabriel 

 Montréal 

 H2Y 2Z9 

 Téléphone : (514) 995-8754 

Le Velvet, club incontournable de la vie nocturne montréalaise vient de fêter son dixième anniversaire avec un relooking formidable. Il est aujourd’hui dans l’air du temps avec un petit plus unique qui le différencie des autres. L’espace a été complètement revu. Le Dj est aujourd’hui au centre du club. Des espaces sont bien intégrés pour les groupes quisouhaitent festoyer. Évidemment, la musique est une des clés du nouveau Velvet. Les meilleurs et les plus populaires DJ y sont présents et les amoureux de la danse en sont ravis. Vous serez agréablement surpris par les effets de lumière incroyables qui donnent au Velvet un air de nouveauté sexy. Mais avant de vous trémousser sur la piste, vous pouvez vous sustenter au restaurant de l’auberge avec la cuisine inspirée de la cheffe, Audrey Dufresne.

 https://aubergesaint-gabriel.com/ 

  

 5) Festival de la soupe 

Photo courtoisie

  

40 kiosques d’associations culturelles et des restaurateurs de LaSalle participent au concours de la meilleure soupe du monde : dégustation, concours, danse...

Le festival de la soupe de LaSalle est une grande fête familiale. À l’approche de la saison automnale et hivernale, voilà une bien belle idée que de découvrir les soupes du monde entier et se donner des idées. L’équipe gagnante sera dévoilée à 18h45 et recevra la fameuse Louche d’Or. De 14h à 22h, la fête sera dans un petit bol en prenant un grand bol d’air. Le festival de la Soupe LaSalle se déroulera le 21 septembre au parc des Rapides, au coin du boulevard LaSalle et la rue Raymond. Spectacle de danse tahitienne, Bollywood, chinoise, africaine, baladi, colombienne... Les cultures du monde seront avantageusement représentées. Prestation de chants : italien, grec, québécois, congolais... Les camions de cuisine de rue. De grandes murales collectives pour célébrer le sens artistique des grands et petits, une véritable fête familiale agrémentée par une grande variété de soupes savoureuses. Ne manquez pas d’ailleurs, la remise des prix de la meilleure soupe à 18h45.

https://www.facebook.com/FestivalsoupeLaSalle 

  

 6) Le grand bal 2159 

 Le Bal 2159 

Une soirée de collecte de fonds magique, afin de prendre soin de ceux qui en ont vraiment besoin.Le 20 septembre prochain, le Hangar H18 prendra des airs de pays des merveilles afin d’amasser des fonds pour le 2159. Le 2159 intervient auprès des jeunes de 15 à 25 ans, à risque, afin de prévenir et contrer la délinquance, l’itinérance et l’exploitation sexuelle. Grandiose et incontournable évènement mis en place par la relève du milieu des affaires de la Rive-Sud, le bal 2159 a permis d’amasser, lors de ses deux premières éditions, plus de 180 000 $. Les fonds amassés sont utilisés pour augmenter le nombre de jeunes soutenus par le centre et amortir les dépenses relatives à l’hébergement de ceux-ci. Concrètement, cela veut dire : engager du personnel afin d’avoir un support des travailleurs sociaux 24h/24, supporter monétairement et émotionnellement les jeunes dans le besoin, augmenter le nombre d’activités dédiées aux jeunes fréquentant le 2159 et permettre à des jeunes de participer à des stages visant la réinsertion sociale. Cette année, les fonds amassés serviront précisément à ouvrir le deuxième étage d'hébergement.

Le Bal du 2159 est l’occasion pour les jeunes professionnels de se mettre sur leur 36 et venir célébrer pour une bonne cause. Réseautage, stations alimentaires de qualité, alcool offert toute la soirée et meilleurs DJs en ville, le tout dans un décor enchanteur! Le plus gros événement jet set annuel de la Rive-Sud de Montréal! Soucieux de proposer un événement à la signature unique et où les participants seront éblouis, Le Bal 2159 propose, pour sa troisième édition, un volet immersif.

Cette année, les sont Anaïs Guertin-Lacroix, du Journal de Montréal et Qub radio. Rafaëlle Roy, finaliste de La Voix. Kevin Raphael animateur à TVA SPORTS et chroniqueur à VLOG sur les ondes de TVA. Kim Bruneau femme d’affaires reconnue dans le monde de l’immobilier. Foodtruck présents : Madame Bovary, Grosluxe, Dalisa Saucisse, Comptoir Diperie. Station de bulles. Une station à limocello. Jack Daniels offrira de superbes cocktails signatures, des tonnes de surprises pour passer une soirée magique, pour une bien belle cause.

 https://bal2159.com/  

  

  

 7) Devenez le restaurant « Aliments du Québec au menu » de l’année 2019 

Photo courtoisie

  

Ce prix spécial a été pensé afin de valoriser les restaurateurs qui mettent au menu des produits du Québec. Il sera décerné au restaurant qui s’est démarqué durant l’année 2019 par ses initiatives et son implication pour s’approvisionner, utiliser et mettre en valeur les aliments québécois.Les candidats seront évalués selon les critères suivants :

– diversité et part des produits québécois utilisés ;

– identité québécoise reflétée dans leurs plats ;

– mise en valeur des produits du Québec lors du service ou sur le menu.

Un jury composé de personnalités de la restauration et l’industrie agroalimentaire sera responsable d’évaluer les candidatures.

Marie Beaudry, Directrice générale, Aliments du Québec

Mathilde Laroche-Bougie, Coordonnatrice Programme Aliments du Québec au menu

Yoann Duroy, Président Aliments du Québec

Arnaud Marchand, Chef-propriétaire Chez Boulay et lauréat 2018

Benoit Brousseau, Gestionnaire du marketing, Service Alimentaire Gordon Division Montréal

Thierry Daraize, Critique culinaire, chef consultant et chroniqueur

Martin Lévesque, Chef exécutif du Club de golf Pinegrove à Saint-Jean-sur-Richelieu

Chantale Cadieux, Directrice générale adjointe marketing, Association des producteurs maraîchers

 Date limite d’inscription: 4 octobre 2019 

 Pour information : https://www.alimentsduquebec.com/fr/ 

  

 8) Bloom Sushi 

Photo courtoisie

  

 368, rue Saint-Paul Ouest 

 Montréal 

 H2Y 2A6 

 Téléphone : (514) 906-2005 

Qu’on le veuille ou non, le végétarisme, dans son sens large et toutes les déclinaisons sont indéniables et va continuer à se propager sur l’ensemble du monde alimentaire. Il est loin le temps où manger végétal était terne et moqué. Aujourd’hui, une multitude de restaurants, végétariens ou végétaliens prolifèrent et surtout se raffinent. C’est le cas du nouveau Bloom dans le Vieux Montréal. Des sushis originaux, très bien faits prouvent que, si on se donne du mal, le résultat sera satisfaisant. J’aime qu’ils se donnent du mal pour réaliser des combinaisons originales et savoureuses. Je ne suis ni végétarien, ni végan, mais j’y retournerais avec plaisir pour déguster.

Salade Bloom : Roquette, croustille de shiitake, poire asiatique, pacane, tomate cerise, figue, vinaigrette sésame et balsamique

Moulin Rouge : Feuille de riz, betterave, avocat, takana, baies, sauce yuzu et basilic (6 morceaux)

M. Crunch : Shiitake, shimeji, enoki, pleurote, avocat, bubu araré, sauce à la truffe (4 morceaux)

M. Miyagi : Oba, tofu sucré inari, avocat, concombre, mangue, sauce douce-épicée (2 morceaux)

Très joli décor, service chaleureux, le succès est déjà là.

  

 9) L’Orpailleur fait peau neuve 

Photo courtoisie

  

 1086, rue Bruce 

 Dunham 

 J0E 1M0 

 Téléphone : (450) 295-2763 

Charles-Henri de Coussergues, vigneron copropriétaire du vignoble de l’Orpailleur, ainsi que ses associés Hervé Durand, Frank Furtado et Pierre Rodrigue, inaugurent officiellement aujourd’hui le nouvel environnement destiné aux visiteurs de leur établissement, dont la refonte est complétée juste à temps pour les vendanges.

Charles-Henri explique ainsi la nature du projet : « L’importance que nous accordons à la découverte et à faire vivre une expérience inoubliable à nos visiteurs fait partit de notre ADN, de notre mission. Depuis le premier jour, en instaurant des visites guidées et un volet d’interprétation, nous travaillons à démystifier le monde de la viticulture et de ses artisans au Québec. Jusqu’au 31 octobre, pour profiter de la saison des vendanges et de l’atmosphère festive de la Route des vins Brome-Missisquoi, on peut se joindre à une visite guidée du vignoble, offerte 3 fois par jour, tous les jours. On peut aussi venir en visite libre et acheter son vin de l’artisan et même, pourquoi pas, acheter quelques produits du terroir choisis par l’Orpailleur. Et il y a des découvertes à faire, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur, on peut ainsi profiter du vignoble, beau temps mauvais temps.

 https://orpailleur.ca