/news/education
Navigation

Campus MIL: inauguration du Complexe des sciences de l’Université de Montréal

Campus MIL: inauguration du Complexe des sciences de l’Université de Montréal
PHOTO COURTOISIE

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Le Complexe des sciences de l’Université de Montréal a été inauguré vendredi en présence du premier ministre François Legault.  

L’aménagement du campus MIL, qui est situé dans l’ancienne gare de triage du Canadien Pacifique, dans le nord-est de l’arrondissement d’Outremont, a débuté il y a trois ans et se poursuit. Il s’agit du plus grand chantier de construction universitaire au Canada et le quatrième plus important chantier de la Belle Province après ceux du CHUM, du pont Samuel-De Champlain et de l’échangeur Turcot.   

Quelque 350 millions $ ont été injectés dans la première phase de développement du campus MIL, à laquelle plus de 4000 travailleurs ont été affectés. Québec a investi 145 millions $ alors qu’Ottawa a allongé 84 millions $. L’Université de Montréal a constitué le reste du montage financier, soit 116 millions $, en s’appuyant notamment sur les fruits de sa campagne de financement Campus Montréal et sur la Ville de Montréal.   

 

Campus MIL: inauguration du Complexe des sciences de l’Université de Montréal
PHOTO COURTOISIE

 

Campus MIL: inauguration du Complexe des sciences de l’Université de Montréal
PHOTO COURTOISIE

 

 

 

Pas moins de 2400 personnes, dont 2000 étudiants, fréquentent depuis la rentrée le Complexe des sciences, qui est constitué de deux ailes et d’une bibliothèque.   

Deux nouvelles sections doivent éventuellement s’ajouter afin d’accueillir le département de mathématiques et de statistique ainsi que le département d’informatique et de recherche opérationnelle. Aucun échéancier n’est connu.   

L’Université de Montréal souhaite aussi construire un centre d’innovation numérique, projet qui est à l’étude.   

«Inaugurer un bâtiment universitaire est une chose rare, le faire sur un tout nouveau campus l’est encore davantage, a dit le recteur Guy Breton, au sujet de l’édifice de 60 000 mètres carrés, qui regroupe les départements de chimie, de physique, de géographie et de sciences biologiques de la faculté des arts et des sciences.   

«En ouvrant les portes de ce lieu unique, consacré à l’enseignement et à la recherche dans les domaines scientifiques, l’Université de Montréal donne à sa communauté des espaces adaptés à la science d’aujourd’hui et lui offre du même coup la chance de déployer tout son talent, a poursuivi M. Breton. Mais le projet du campus MIL dépasse notre mission première: il représente le point de départ de la revitalisation de tout un secteur, situé en plein milieu de l’île de Montréal. C’est pourquoi nous lui avons donné ce nom: MIL.»   

Comme la gare de triage nécessitait d’importants travaux, notamment pour relocaliser les voies ferrées, créer des bassins de rétention et décontaminer les terrains, une somme supplémentaire de 174 millions $ a été nécessaire, dont 152,5 millions $ pour réaliser divers travaux municipaux, incluant l’aménagement de rues, de parcs et d’un pont ferroviaire. Québec et Ottawa ont allongé chacun 30 millions $ pour financer cette étape.   

 

Campus MIL: inauguration du Complexe des sciences de l’Université de Montréal
PHOTO COURTOISIE

 

Campus MIL: inauguration du Complexe des sciences de l’Université de Montréal
PHOTO COURTOISIE

 

  

Ce qu’ils ont dit:   

  

«Aujourd’hui, je suis heureux de venir constater en personne le fruit des travaux réalisés grâce à la contribution financière du gouvernement du Québec. Trois mots me viennent à l’esprit: superbe, moderne et attrayant», a dit le premier ministre François Legault.   

«Ce nouveau campus renforcera [...] la synergie entre la recherche et l’innovation, en plus de favoriser un climat de collaboration entre l’Université de Montréal et des entreprises de différents secteurs d’activité», a pour sa part indiqué le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon.   

«Rarement a-t-on la chance d’inaugurer un tout nouveau quartier. C’est pourtant l’honneur que nous réserve le Campus MIL. Grâce au partenariat conclu entre la Ville de Montréal et l’Université de Montréal, nous pouvons aujourd’hui célébrer l’un des plus grands projets de transformation que Montréal a connu, mais surtout le premier projet phare d’aménagement durable de la collectivité montréalaise», a mentionné la mairesse de Montréal, Valérie Plante.   

«Notre métropole se renouvelle, notre métropole se développe. Et c’est avec des projets porteurs et innovants comme celui-ci que Montréal peut également prospérer, se distinguer et rayonner», a dit la ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Chantal Rouleau.   

«Ces nouveaux pavillons, à la fine pointe de la technologie, nous permettrons de nous enrichir sur le plan du savoir et de consolider notre capacité d’attraction à l’international. Nous avons de quoi être fiers», a dit Pierre Arcand, député de Mont-Royal–Outremont et chef de l’opposition officielle à l'Assemblée nationale.   

 

Campus MIL: inauguration du Complexe des sciences de l’Université de Montréal
PHOTO COURTOISIE

  

Porte ouverte samedi   

  

La population pourra visiter le nouveau Complexe des sciences du campus MIL samedi, à compter de 14 h, dans le cadre d’une fête citoyenne baptisée «MIL en fête».   

Les curieux pourront prendre notamment part à une épluchette de blé d’Inde, à un rallye et participer à des visites guidées.