/entertainment/movies
Navigation

«À l'ombre de Shawshank» fête ses 25 ans!

À l'ombre de Shawshank
Photo Courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Réalisé et écrit par Frank Darabont d’après une nouvelle de Stephen King, «À l’ombre de Shawshank», sorti le 23 septembre 1994, narre l’amitié entre deux prisonniers, incarnés par Tim Robbins et Morgan Freeman. Voici 17 faits de ce classique du cinéma américain.

1 – En 1987, Frank Darabont achète les droits d’adaptation de «Rita Hayworth et la rédemption de Shawshank» au maître de l’horreur pour 5000 $ US. Stephen King ne comprend pas comment l’œuvre de 96 pages peut être portée au grand écran. Il n’encaisse pas le chèque. Plusieurs années plus tard, après la sortie du film, il le fait encadrer et l’envoie à Frank Darabont avec la mention: «Au cas où tu aies un jour besoin d’une caution pour sortir de prison.»

2 – Frank Darabont se met à l’écriture du scénario en 1992 et y parvient en huit semaines. Il s’inspire de films de Frank Capra – dont «La vie est belle» – et regarde «Les affranchis» en boucle pendant le tournage afin d’y puiser l’inspiration.

3 – Le cinéaste ne tarde pas à trouver des producteurs, dont Rob Reiner. Ce dernier lui offre 2,5 millions $ US pour réaliser «À l'ombre de Shawshank» (avec Harrison Ford et Tom Cruise dans les rôles principaux), ce que Darabont refuse finalement.

3 – La recherche d’acteurs débute après l’octroi d’un budget de production de 25 millions $ US. Nicolas Cage, Johnny Depp, Tom Hanks, Kevin Costner et Jeff Bridges sont approchés pour le rôle d’Andy Dufresne. Tom Hanks refuse en raison du tournage de «Forrest Gump» et Kevin Costner ne peut accepter à cause des difficultés sur le plateau d'«Un monde sans terre». Le rôle sera finalement donné à Tim Robbins.

À l'ombre de Shawshank
Photo Courtoisie

4 – C’est Tim Robbins qui suggère au cinéaste d’embaucher Roger Deakins, l’un des directeurs photo de Denis Villeneuve.

5 – Brad Pitt a quant à lui dû renoncer à incarner Tommy, un rôle qui est allé à Gil Bellows.

6 – Les photos de Red (Morgan Freeman) jeune, qui figurent dans son dossier pénitencier, sont celles de... Alfonso Freeman, son fils!

7 – Pour se préparer, Tim Robbins passe du temps en isolement cellulaire.

8 – Les extérieurs sont filmés au Ohio State Reformatory de Mansfield, en Ohio. L’établissement est tellement délabré que l’équipe doit effectuer des réparations cosmétiques avant le premier tour de manivelle.

9 – De fait, à cause de l’état des lieux à l'Ohio State Reformatory – l'établissement a été fermé –, la production décide de construire les décors intérieurs plutôt que de rénover l’établissement pénitencier.

10 – La prison de Shawshank, tant dans le livre que dans le film, a été modelée sur celle de Thomaston, située dans le Maine. Elle a fermé ses portes en 2004 en raison de son délabrement.

11 – La musique qu’Andy retransmet à l’intérieur de la prison est le «Canzonetta sull’aria» des «Noces de Figaro» de Mozart.

12 – «À l'ombre de Shawshank» est le tout premier film dont Morgan Freeman assure la narration.

13 – Bon nombre des figurants sont les pensionnaires d’une maison de transition et certains ont fait de la prison.

14 – Toutes les scènes avec le corbeau de Brooks (James Whitmore), le prisonnier affecté à la bibliothèque, ont été supervisées par l'American Humane Association (AHA), qui veille au bien-être des animaux durant les tournages. Lorsqu’il a fallu donner un ver de terre au corbeau, l’AHA a même exigé que la production en trouve un qui était décédé de causes naturelles... ce qui a été fait.

15 – La scène dans laquelle Andy et Red discutent pour la première fois dans la cour de la prison a mis neuf heures à être filmée. Morgan Freeman, qui lance une balle de baseball, ne s’est jamais plaint. Mais le lendemain, il est arrivé sur le plateau avec le bras en écharpe.

16 – Le long métrage a été un flop à sa sortie.

17 – «À l'ombre de Shawshank» a reçu pas moins de sept nominations aux Oscars.