/sports/racing
Navigation

Alex Labbé n’a aucun regret

Alex Labbé
Photo d'archives, Louis Butcher

Coup d'oeil sur cet article

LOUDON, New Hampshire | Heureux deuxième à Loudon hier, pour son meilleur résultat de la saison, Alex Labbé a donné sa version des faits de l’accident dans lequel il a été impliqué avec Kevin Lacroix en série NASCAR Pinty’s.

« J’étais plus rapide que lui, mais il ne me donnait aucune chance de le dépasser, a expliqué le pilote de Saint-Albert. Avant l’accident, j’ai vu une ouverture à la sortie du deuxième virage au dernier tour, mais il m’a forcé à aller au bas de la piste dans la ligne droite qui suivait la portion de la piste.

« J’aurais pu alors le sortir carrément de la course, mais je ne l’ai pas fait, a enchaîné Labbé. Puis dans la dernière courbe, il a donné un coup de volant pour m’empêcher de passer.

« Je ne comprends pas ce genre de comportement d’un gars qui est en lutte pour le championnat et de le voir prendre un tel risque dans le dernier tour. À un moment donné, tu dois choisir tes batailles. J’ai fait ce que j’avais à faire. Je n’ai aucun regret. J’avais tous les droits de viser la deuxième place. »

Les Québécois se démarquent

Ces deux pilotes n’en sont pas à leur première discussion musclée sur la piste. En 2017, Lacroix et Labbé s’étaient livré un duel houleux en Nouvelle-Écosse, qui s’était d’ailleurs poursuivi après la course.

Chez les autres Québécois, Marc-Antoine Camirand, encore brillant, a conclu au 5e rang à Loudon. À sa deuxième course en série Pinty’s cette année, Alex Guénette, appelé à remplacer Alexandre Tagliani, s’est pointé à une prometteuse 7e position, tout juste devant Mathieu Kingsbury, à seulement son deuxième départ à vie dans la série, et Louis-Philippe Dumoulin (9e).

Jean-François Dumoulin, lui, s’est contenté du 14e rang alors que Donald Theetge a été contraint à un abandon hâtif, au 21e des 100 tours, victime d’un bris de boîte de vitesses alors qu’il occupait la deuxième place.