/news/elections
Navigation

Énergie propre: le Bloc québécois souhaite le retour d’un programme d’aide à la rénovation

Coup d'oeil sur cet article

REPENTIGNY | Le Bloc québécois milite pour un retour du programme fédéral ÉcoÉNERGIE pour la rénovation résidentielle et propose même qu’on y intègre les bâtiments commerciaux. 

La formation souverainiste est d’avis que cette mesure va profiter autant aux familles qu’à la lutte aux changements climatiques, a fait savoir son chef Yves-François Blanchet, samedi. 

Mis en place en 2007, ce programme géré à l’époque par Ressources naturelles Canada offrait des subventions atteignant jusqu’à 5000 $ pour aider les propriétaires à accroître l’efficacité énergétique de leur maison. En mars 2012, il n’avait pas été reconduit par les conservateurs, mais Andrew Scheer propose une mesure similaire dans son programme. 

Le Bloc milite maintenant non seulement pour la remise en place du 5000 $ pour améliorer l’efficacité énergétique d'une maison ou d’un logement, mais aussi pour des incitatifs fiscaux pour l’installation d’un système de chauffage propre pour les bâtiments commerciaux et industriels. Selon le Bloc, cette mesure permettrait de sortir du mazout. Le parti d’Yves-François Blanchet propose aussi 15 000 $ pour la géothermie dans le secteur agricole. 

«Nous ne sommes pas surpris que les conservateurs aient aboli ce programme vu leur aversion évidente pour tout ce qui est écologique, a ajouté M. Blanchet dans un communiqué. Mais nous sommes déçus que les libéraux n’aient pas renouvelé ÉcoÉNERGIE. C’est un programme populaire qui a permis à des centaines de milliers de ménages de rénover à moindre coût, puis d’épargner sur leurs factures d’énergie.» 

Le Parti conservateur a toutefois rappelé samedi que la mesure avait été mise en place par le gouvernement Harper et que le Bloc ne fait que reprendre une de leur idée. «Le Bloc ne peut que faire des promesses, seulement les conservateurs peuvent le réaliser en remplaçant Justin Trudeau», a précisé une source conservatrice.  

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.