/investigations/truth
Navigation

La boule de cristal du ministre de l’Énergie

Jonatan Julien
Photo Pierre-Paul Poulin Jonatan Julien

Coup d'oeil sur cet article

Débusquer les fausses nouvelles, vérifier les déclarations des politiciens, trouver les vrais chiffres : les recherchistes de notre Bureau d’enquête, basées à Montréal, Québec et Ottawa, se spécialisent dans l’art de rétablir les faits. Chaque samedi, elles vous présentent leurs trouvailles pour vous permettre d’y voir plus clair dans l’actualité de la semaine.


L’énoncé

Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, Jonatan Julien, a défendu cette semaine à de multiples reprises le projet de loi no 34 réformant le processus d’établissement des tarifs d’électricité.

En période de questions, jeudi, il a d’ailleurs affirmé que les clients d’Hydro-Québec bénéficieront d’un « gel tarifaire qui, selon l’inflation projetée, représente 200 millions $ d’économies pour la clientèle d’Hydro-Québec ; et finalement, ce gel tarifaire, quand on le répercute sur les quatre années suivantes qui seront à l’inflation, donne un total de 1 milliard ».

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Les faits

Le ministre semble avoir une boule de cristal dont rêvent bien des économistes. Il utilise un calcul très théorique qui pourrait bien ne jamais se matérialiser.

À moins de savoir très exactement quels seront les taux d’inflation des prochaines années, il a dû se résoudre à calculer le 200 millions $ d’économies par année en fonction des taux actuels.

L’inflation réelle dans les prochaines années pourrait être différente. Il faudrait aussi que l’inflation générale soit équivalente à celle d’Hydro-Québec, ce qui n’est pas nécessairement le cas.