/news/society
Navigation

Des invités privilégiés de Michelle Obama

Des organismes de Québec assisteront à la conférence de l’ex-première dame à la demande de cette dernière

'It's our America,' reminds Michelle Obama
Photo d'archives, AFP L’ex-première dame des États-Unis, Michelle Obama, sera à Québec lundi soir pour donner une conférence.

Coup d'oeil sur cet article

Des membres d’organismes communautaires de Québec seront aux premières loges de la conférence que prononcera Michelle Obama, lundi soir, au Centre Vidéotron, à la demande même de l’ancienne première dame des États-Unis.

L’entourage de Mme Obama a demandé à la Chambre de commerce de Québec, qui organise le rendez-vous, de réserver une sélection de billets pour des organismes défendant les mêmes valeurs que l’ex-résidente de la Maison-Blanche.

Des dizaines de places ont ainsi été distribuées au YWCA, à la Maison Jean-Lafrance et à Fillactive, notamment.

C’est également le cas de la Tablée des Chefs, qui pourra envoyer une vingtaine de jeunes participants de ses programmes dans la capitale nationale à la conférence de Mme Obama.

« Inspirante »

Jean-françois
Archambault.
Tablée des Chefs
Photo courtoisie
Jean-françois Archambault. Tablée des Chefs

« On a beaucoup de filles dans nos programmes, environ 60 %. C’est plaisant qu’elles puissent entendre une femme aussi inspirante que Michelle Obama dans notre parcours, mais aussi d’une entrepreneure comme Christiane Germain qui va animer la discussion », souligne le directeur général et fondateur de la Tablée des Chefs, Jean-François Archambault.

Les échanges entre l’organisme et des proches de la première dame remontent à il y a 10 ans, alors que la Tablée avait fait un programme de « diplomatie culinaire » avec l’ambassade américaine à Ottawa.

« Vicki Heyman [la femme de l’ex-ambassadeur Bruce Heyman nommé par Barack Obama] était tombée en amour avec le travail qu’on fait », relate M. Archambault, ignorant toutefois si cette proximité passée a influencé l’invitation reçue.

Le chef est particulièrement touché des actions portées en ce qui a trait à la saine alimentation par l’ex-première dame, qui avait notamment aménagé un potager sur le terrain de la Maison-Blanche pour redistribuer les denrées à une banque alimentaire de Washington. « Ça tranche avec le président actuel qui reçoit les équipes sportives championnes avec du McDonald’s », ironise-t-il.

Jeudi dernier, quelque 6000 billets avaient trouvé preneur pour la conférence de Mme Obama, qui devrait être différente de ceux prononcés à Montréal. Les propos de la conférencière vedette seront traduits simultanément en français.