/sports/others
Navigation

Haltérophilie: Maude Charron sixième au monde

Haltérophilie: Maude Charron sixième au monde
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Maude Charron a prouvé à tout le monde qu’elle faisait bel et bien partie de l’élite mondiale de sa catégorie, dimanche, aux Championnats du monde d’haltérophilie présentés à Pattaya, en Thaïlande.

L’athlète de Rimouski a terminé au sixième rang des moins de 64 kg, elle qui était du groupe A pour une première fois en trois présences aux mondiaux.

L’objectif de Charron avant le début de la compétition était de se faufiler parmi les 10 meilleures athlètes de sa classe. «Je m’étais dit que je serais satisfaite d’être dans le top 10 et extrêmement satisfaite dans le top 8. Mon résultat est donc au-delà de mes espérances», a-t-elle souligné.

Pour l’occasion, la Québécoise a commencé avec des barres plus lourdes qu’à l’habitude, ce qui est venu changer la dynamique de l’épreuve. «J’avais plus de chances de manquer, donc ça ajoute du stress. D’un autre côté, c’est motivant de réussir des barres plus lourdes, et ça commence bien une compétition», a-t-elle indiqué.

Charron a d’abord soulevé 100 kg à l’arraché, puis 103 kg. Elle a raté de justesse 106 kg à son troisième essai. Pour ce qui est de l’épaulé-jeté, son meilleur résultat a été sa deuxième tentative, où elle a soulevé une barre de 127 kg. L’haltérophile de 26 ans a totalisé 230 kg, un record personnel.

«J’étais vraiment nerveuse, il y a beaucoup d’enjeux ici, comme des points pour les qualifications olympiques et notre subvention pour pouvoir nous entraîner, a-t-elle expliqué. D’autant plus que je levais aux côtés des meilleures au monde. J’étais tout de même en confiance puisque je savais que j’avais ma place dans le groupe A, et je l’ai prouvé aujourd’hui [dimanche].»

«Les gens ont vu que je m’approche et que je chauffe plusieurs filles en jouant dans les mêmes barres, a-t-elle ajouté. Ma performance vient simplement dire : “Attention, Maude Charron s’en vient!”»

Bellemarre 22e et Vachon 27e

Du côté masculin, Alex Bellemarre a terminé au 22e rang des moins de 81 kg. Il a réussi 151 kg à l’arraché et 178 kg à l’épaulé-jeté pour un total de 329 kg.

Également en action dans cette catégorie, Nicolas Vachon a pris le 27e échelon du classement général. Son meilleur résultat à l’arraché a été de 137 kg, et il a soulevé une barre de 181 kg à l’épaulé-jeté pour conclure avec un cumulatif de 318 kg.

Les Championnats du monde d’haltérophilie se poursuivent cette semaine. Quinnie Rwahwire (-76 kg) et Kristel Ngarlem (-76 kg) seront les prochaines Québécoises en action.