/sports/hockey/canadien
Navigation

Karl Alzner s’accroche

Karl Alzner s’accroche
Photo Martin Chevalier

Coup d'oeil sur cet article

Karl Alzner se dit prêt à entamer la dernière portion du calendrier préparatoire du Canadien de Montréal.

Le défenseur de 30 ans s’est blessé à l’aine au jour 2 du camp à la suite d’une collision avec Joel Armia et il n’a participé à aucune rencontre des siens.

Entre-temps, d’autres défenseurs se sont fait valoir, et Alzner est le premier à admettre que cela lui nuit dans sa quête pour reprendre un poste régulier à la ligne bleue du Tricolore.

«C’est super important, et il y aura des décisions cruciales. Plusieurs ont bien joué», a reconnu le sympathique vétéran, qui devrait commencer la saison dans la Ligue américaine.

«Nous savions que ce serait un camp très compétitif et que des décisions difficiles devraient être prises par le personnel d’entraîneurs. Il me reste quelques entraînements. Je devrai faire de mon mieux», a-t-il ajouté.

Ceci étant dit, Alzner affirme avoir confiance en ses moyens.

«J’aime mes chances, a-t-il laissé savoir. Je sais que je peux jouer, et c’est ce que je veux faire. Tout ce qu’il faut que je fasse, c’est le prouver.»

«Je dois exécuter ce qu’ils demandent de moi et changer ce qu’ils veulent que j’améliore. Je dois contribuer à l’équipe de plusieurs façons», a-t-il expliqué.

Le Canadien affronte les Maple Leafs de Toronto, lundi soir. Alzner pourrait vraisemblablement obtenir une audition au Centre Bell.

«Je dois faire bonne impression. Tout le monde sait ce que je peux apporter. Il faut que je le démontre. Je ne peux pas [être invisible]. Personne ne peut se permettre ça», a-t-il conclu.