/sports/hockey
Navigation

Madison Bowey s’occupe des Penguins

Madison Bowey s’occupe des Penguins
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le défenseur des Red Wings Madison Bowey a participé à toutes les réussites des siens et l’équipe évoluant à Detroit a vaincu les Penguins de Pittsburgh 3 à 2, dimanche, dans un match préparatoire présenté au Little Caesars Arena.

Après avoir fourni des passes décisives sur les buts de Tyler Bertuzzi et Anthony Mantha en deuxième période, le héros du jour a inscrit le filet vainqueur, lors du troisième tiers.

Il s’agissait des trois premiers points de Bowey pendant le calendrier préparatoire, lui qui avait disputé une autre partie. L’an passé avec les Red Wings, il a amassé deux buts et 10 mentions d’aide pour 12 points en 50 rencontres.

Chez les «Pens», Brian Dumoulin et Jared McCann ont réussi à mettre la rondelle derrière le gardien Jonathan Bernier. Le Québécois a réalisé 32 arrêts dans la victoire. Son vis-à-vis, Tristan Jarry a cédé trois fois sur 25 tirs.

Les Blues propulsés par trois joueurs

À St. Louis, trois patineurs des Blues ont amassé un but et une mention d’aide et les champions en titre de la Coupe Stanley ont battu les Blue Jackets de Columbus au compte de 5 à 3.

Les meilleurs éléments offensifs des vainqueurs ont été Jaden Schwartz, Alex Pietrangelo et Klim Kostin. Le dernier a d’ailleurs inscrit le filet gagnant en troisième période.

Tyler Bozak et Samuel Blais ont été les autres patineurs des Blues à déjouer le gardien Elvis Merzlikins.

De côté des Blue Jackets, l’attaquant Jakob Lilja a su tirer son épingle du jeu avec deux réussites. Jamais repêché, le Suédois de 26 ans tente sa chance pour la première fois dans la Ligue nationale de hockey, lui qui a évolué dans la meilleure ligue de son pays depuis la campagne 2015-2016.

L’Avalanche prend sa revanche

Au Colorado, l’Avalanche a eu le meilleur sur le Wild du Minnesota 3 à 2 en tirs de barrage.

Il s’agit d’une petite revanche pour la troupe de Jared Bednar, qui avait perdu 4 à 3 la veille contre ce même Wild.

En fusillade, c’est une réussite de Gabriel Landeskog qui a fait la différence. Nazem Kadri a également touché la cible pour les gagnants, tandis que Gerald Mayhew a été l’unique marqueur des perdants en tirs de barrage.

Lors du temps réglementaire, Tyson Jost et Jayson Megnan ont inscrit les buts des favoris de la foule et Dan Renouf a fourni deux mentions d’aide.

La réplique du Wild est venue des bâtons de Louie Belpedio et Jared Spurgeon.