/sports/tennis
Navigation

«Nadal était triste et effondré» - Roger Federer

Coup d'oeil sur cet article

Roger Federer a une relation bien spéciale avec Rafael Nadal.

Pour une troisième année, l’une des plus grandes rivalités de l’histoire du sport était mise en veilleuse à l’occasion de la Coupe Laver, qui s’est conclue dimanche.

En entrevue avec le réseau TVA Sports, Federer a chanté les éloges de son coéquipier avec l’Équipe Europe, auquel il voue un respect immense.

«Honnêtement, on se comprend très, très bien. Ce que j’aime bien avec Rafa, c’est à quel point nous sommes ouverts et honnêtes l’un avec l’autre», a-t-il expliqué.

Nadal a dû déclarer forfait pour la troisième journée de la compétition, mais cela n’a pas empêché la formation du Vieux Continent d’enlever les honneurs au compte de 13-11.

«Il m’a parlé de tous les problèmes qu’il a eus récemment avec sa main, a raconté Federer. Ce matin, j’étais le premier à recevoir son message indiquant qu’il n’allait malheureusement pas jouer et qu’il était triste et effondré. Je lui ai dit que je comprenais et qu’il y avait de sacrés joueurs dans l’équipe encore.»

«On a tellement de respect l’un pour l’autre, a ajouté le Suisse. Ça démontre que c’est possible pour une semaine [d’être côte à côte]. Est-ce qu’on est meilleurs amis? Je ne pense pas. Il a de meilleurs amis que moi, et moi aussi. Mais à la fin, c’est le respect qui compte. Quand on s’affronte après sur le court, c’est la mégarivalité qu’on veut voir aussi.»