/travel/destinations
Navigation

Pagayer sur des voies d’eau historiques

Le Penobscot, le plus long fleuve entièrement situé à l’intérieur du Maine.
Photo courtoisie, Aaron Black-Schmidt Le Penobscot, le plus long fleuve entièrement situé à l’intérieur du Maine.

Coup d'oeil sur cet article

Que l’on soit un pagayeur averti ou un débutant désireux d’échapper au stress de la ville, le Sentier de canoë de la forêt septentrionale (Northern Forest Canoe Trail) invite à emprunter des voies d’eau historiques sur 1 200 km. Un parcours en nature à faire rêver.

Alors que les initiés peuvent partir plusieurs jours avec la possibilité de camper dans les endroits spécialement aménagés et bien indiqués par des pictogrammes, les novices peuvent n’emprunter que certaines portions puisque la route se divise en plusieurs sections. Ils peuvent donc ainsi faire des aller-retour en s’arrêtant ici et là pour pique-niquer.

Pagayer dans l’histoire

Achevé en 2006, le Northern Forest Canoe Trail s’étend de la ville de Old Forge, dans les Adirondacks de l’État de New York, à Fort Kent, dans le Maine. Il traverse New York, le Vermont, le New Hampshire, le Maine et même une petite section au Québec.

Un moment agréable à se laisser bercer par le silence animé selon le chant des oiseaux et le clapotis de l’eau.
Photo Lise Giguère
Un moment agréable à se laisser bercer par le silence animé selon le chant des oiseaux et le clapotis de l’eau.

Ce sentier n’est pas une simple voie navigable, mais plutôt une série de routes de canotage séculaires reliées par des portages.

Plusieurs de ces voies historiques, autrefois empruntées par les autochtones, les colons et les guides, sont demeurées de cette époque.

On peut faire des arrêts pour se dégourdir les jambes, pique-niquer ou camper.
Photo Lise Giguère
On peut faire des arrêts pour se dégourdir les jambes, pique-niquer ou camper.

Cependant, la Northern Forest Canoe Trail, supervisée par un groupe à but non lucratif, doit constamment s’adapter aux installations de nouvelles propriétés, fermetures de camping, création de portages, inondation des rivières, etc.

Pour cela, l’organisation a mis en place un système de signalisation uniforme et a publié 13 cartes détaillées de sections, accessibles sur son site northernforestcanoetrail.org.

Canoë sur la rivière Connecticut, le long de la frontière entre le Vermont et le New Hampshire.
Photo Lise Giguère
Canoë sur la rivière Connecticut, le long de la frontière entre le Vermont et le New Hampshire.

Cet outil de planification offre des cartes interactives indiquant le camping, l’hébergement et les commodités dans chaque section du sentier. On y trouve également des liens vers des opérateurs proposant des forfaits de canoë-kayak si l’on ne souhaite pas tout organiser nous-même.

Un vrai bonheur

Pendant quelques heures, j’ai eu l’opportunité de pagayer sur une petite portion de ce sentier d’eau historique, soit la rivière Connecticut, le long de la frontière entre le Vermont et le New Hampshire.

Coucher de soleil sur Old Forge dans l’État de New York.
Photo courtoisie, NFCT
Coucher de soleil sur Old Forge dans l’État de New York.

Bien qu’étant très loin d’être une experte, j’ai grandement apprécié ces quelques heures qui ont permis d’apprécier le charme rustique du bord de l’eau, d’admirer la faune et la flore, d’être accompagnée par le chant des oiseaux et le clapotis de l’eau, mais également de me familiariser avec l’histoire de cette partie du New Hampshire et les différentes façons dont chaque communauté s’est transformée au fil des époques.