/elections
Navigation

Un candidat bloquiste dénonce des actes de vandalisme

Un candidat bloquiste dénonce des actes de vandalisme
Photo tirée de Facebook

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL | Les pancartes électorales du Bloc québécois dans Hochelaga et la voiture du candidat du parti Simon Marchand ont été vandalisées, des gestes que ce dernier a vivement dénoncés publiquement dimanche.

 

«Mauvaise surprise en ce dimanche matin alors que j’allais encourager les marathoniens: la totalité de nos pancartes électorales de la rue Ontario a été vandalisée. Ma voiture personnelle aussi a été vandalisée», a-t-il indiqué. 

Le candidat, qui a dit se présenter pour la troisième fois dans cette circonscription montréalaise, a confié sur sa page Facebook que c’était la «première fois [qu’il était] la cible de tels gestes haineux». 

Il a qualifié les gestes d’«inacceptables» et de «disgracieux», promettant de déposer une plainte auprès des autorités. 

Malgré tout, Simon Marchand a assuré qu’il garde son entrain et son énergie. «Je continuerai de rencontrer les citoyens du quartier, je continuerai de mener un débat d’idées et de le faire avec le sourire, comme je l’ai toujours fait, a-t-il expliqué. Toute l’équipe est simplement encore plus motivée à relever le défi qui nous attend dans les prochains 28 jours!»