/news/currentevents
Navigation

Un régisseur du service des loisirs de Chambly suspendu

Coup d'oeil sur cet article

Sept mois après la perquisition de l'UPAC à l'hôtel de ville de Chambly, la Commission municipale du Québec (CMQ), qui administre la municipalité sous tutelle, a suspendu Serge Poulin, un régisseur du service des loisirs.

L'enquête a permis de découvrir que M. Poulin a été payé par la compagnie Tessier Récréo-Parc inc., une entreprise spécialisée en modules de jeux de Nicolet, pour l'avantager dans l'obtention de contrats auprès de la Ville de Chambly.

TVA Nouvelles a consulté la résolution de la CMQ qui explique que les gestes de l'employé suspendu ont été commis dans l'exercice de ses fonctions et que cela a entraîné un bris de confiance.

Serge Poulin est suspendu avec salaire pour une période indéterminée. La Commission municipale du Québec donnera à l'employé l'occasion de s'expliquer et de présenter ses observations.